Espace Sentein - Accueil
Intervenant de l’Evaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux

Intervenant de l’Evaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux

Intervenant/e de l’Évaluation des ESSMS

 

Nouveau dispositif 2022, remplace le cursus d’Evaluateur Externe des ESSMS. Conforme au cadre règlementaire de la HAS. 

Réaliser l’évaluation d’Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux (ESSMS).

  • En partenariat avec AFNOR
  • Téléprésentiel
  • Présentiel
  • En simultané
  • 10 jours sur 6 mois

Espace Sentein Afnor Certification

« La demarche d’évaluation portée par la Haute Autorité de Santé (HAS), vise priotairement à permettre à la personne accompagnée d’être actrice de son parcours, à renforcer la dynamique qualité au sein des établissements et services et à promouvoir une démarche porteuse de sens pour les ESSMS et leurs professionnels. » (HAS – Procedure d’évaluation des ESSMS – mai 2022)

Pourquoi devenir Intervenant(e) de l’Evaluation des ESSMS, Certifié(e) AFNOR Certification ? 

Avec la certification AFNOR “Intervenant(e) de l’Évaluation des Établissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux”, vous obtenez une reconnaissance indépendante (tierce partie) de vos compétences.
Vous valorisez vos compétences en obtenant la seule certification tierce partie d’ « Intervenant de l’évaluation des ESSMS », délivrée en France dans le secteur social et médico-social, et valorisez votre visibilité pour accroître votre activité professionnelle.
Vous prenez ainsi une longueur d’avance pour assurer, pour le compte d’un organisme d’évaluation accrédité, l’évaluation d’établissements ou services.
La certification de personne d’ « Intervenant(e) de l’Évaluation des ESSMS” légitime, pour toutes les parties prenantes, l’expertise de son(sa) détenteur(trice), véritable contributeur de l’amélioration de la qualité des organisations sociales et médico-sociales.
Le dispositif d’ « Intervenant(e) de l’évaluation des ESSMS » donne accès au cursus de formation de « Référent(e) social(e) et médico-social(e) des organisations accrédités », conçu et animé par Espace Sentein.

Être titulaire d’un diplôme de niveau 6 (nomenclature 2019) et justifier d’une expérience de 3 ans dans le secteur social ou médico-social.

  • Professionnels du secteur social, médico-social*,
  • Auditeurs, évaluateurs, qualiticiens, professionnels du secteur social et médico-social disposant, le cas échéant, des compétences nécessaires à l’évaluation de l’organisation des soins pour l’évaluation de qualité des prestations délivrées dans les ESSMS (métiers de l’intervention sociale, éducative ou soignante, d’encadrement technique et opérationnel en ESSMS)*,
  • Formateurs et dirigeants d’organismes de formation intervenant régulièrement pour le secteur social et médico-social*,

* ayant une bonne connaissance des Bonnes Pratiques Professionnelles publiées par la HAS et « disposant d’une bonne connaissance de la réglementation, de l’organisation et du fonctionnement des ESSMS, ainsi que des profils des publics accompagnés, des process métiers et des types d’accompagnement proposés par les ESSMS » (cahier des charges de la HAS, applicable aux organismes chargés de l’évaluation des ESSMS).
« La participation à la formation et la certification des compétences par AFNOR Certification, ne permettent pas au participant de se prévaloir de la possibiité d’être recruté par un organisme accrédité, seul décisionnaire en la matière au regard de ses choix et des textes qui régissent ses activités » (Cf. cahier des charges de la HAS relatif au paragraphe 6 « Exigences en matière de ressources » et au point 6.1 « Personnel » :
https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2022-05/cahier_des_charges_accreditation.pdf ).

Ce dispositif permet de former les personnes qui vont être chargées de la mise en œuvre de l’évaluation des établissements et services sociaux et médico-sociaux en les dotant des connaissances et des méthodologies pour :

  • acquérir l’expertise pour réaliser l’évaluation d’un ESSMS,
  • mettre en œuvre l’évaluation des ESSMS, à partir du cadre de l’évaluation porté par la HAS,
  • manager en équipe la démarche d’évaluation d’un ESSMS.

À l’issue de la formation, le participant sera capable de :
• maîtriser le cadre du référentiel de l’évaluation 
• mettre en œuvre l’évaluation 
• procéder à la cotation des éléments d’évaluation et à l’analyse des résultats.

  • Sur dossier et entretien à distance.
  • Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements et des pièces à réunir pour valider les prérequis.

Evaluation finale : 1 heure (hors temps de formation)

Une évaluation finale est organisée, par Espace Sentein, en téléprésentiel, à la fin de la formation théorique et consiste à évaluer les connaissances et compétences à partir d’un QCM de 45 questions d’une durée de 1 heure sur la base d’un point par bonne réponse (non assimilable à du temps formation).

Certification optionnelle AFNOR Certification (hors temps de formation)

Dès lors que les participants ont suivi l’intégralité de l’action de formation et qu’ils se sont inscrits, en ligne, à la certification intitulée “Intervenant(e) de l’évaluation des ESSMS” d’AFNOR Certification, via l’adresse www.boutique-certification-personnes.afnor.org, ils sont autorisés à passer l’épreuve certificative.
Cette épreuve est organisée, en téléprésentiel, par AFNOR Certification et se déroule sous sa surveillance.
Elle porte sur le pilotage, le management et la réalisation de l’évaluation des ESSMS .
En cas de réussite à l’épreuve et après vérification des prérequis, le dossier du candidat est présenté à la décision de certification d’AFNOR Certification. La certification est prononcée pour une durée de 3 ans.

 

  • Promotion IE04 en simultané (présentiel et téléprésentiel) le 26 janvier 2023
  • Promotion IE04bis en simultané (présentiel et téléprésentiel) le 2 février 2023

Contenu de la formation Intervenant de l’Evaluation des ESSMS

Regroupement 1 (14 heures – 2 jours)

  • Accueil, tour de table et présentation du cursus et de la certification
  • Le cadre de l’évaluation des Établissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux

Regroupement 2 (7 heures – 1 jour)

  • Le référentiel d’évaluation de la HAS

Regroupement 3 (7 heures – 1 jour) 

  • Le manuel d’évaluation de la HAS

Regroupements 4 & 5 (14 heures – 2 jours)

  • Posture et attitude des intervenants d’un Organisme Accrédité

Regroupement 6 (7 heures – 1 jour)

  • Les méthodes d’évaluation de la HAS : La méthode de l’accompagné traceur

Regroupement 7 (7 heures – 1 jour)

  • Les méthodes d’évaluation de la HAS : La méthode du traceur ciblé

Regroupement 8  (7 heures – 1 jour)

  •  Les méthodes d’évaluation de la HAS : La méthode de l’audit système

Regroupement 9  (7 heures – 1 jour)

  • La plateforme SYNAÉ

Regroupement 10  (7 heures – 1 jour)

  • Le rapport d’évaluation

Certification délivrée

  • Une attestation de formation « Responsable de l’évaluation des ESSMS » est délivrée par Espace Sentein à chacun des participants, sur laquelle les résultats de l’évaluation finale, organisée par Espace Sentein, sont mentionnés.
  • En option : Une certification « Intervenant(e) de l’évaluation des ESSMS » est délivrée par AFNOR Certification sous réserve d’inscription et de réussite aux épreuves. Cette certification est valable pendant 3 ans à l’issue desquels elle doit être renouvelée auprès d’AFNOR Certification.

Durée du dispositif

Formation théorique

70 heures, soit 10 jours organisés en 10 regroupements de 1 ou 2 journées consécutives  + 1 SESSION DE CERTIFICATION OPTIONNELLE  (hors temps de formation).

Modalités d’organisation

Rythme : en discontinu.
Modalités d’apprentissage : en présentiel, téléprésentiel et en simultané.
Nombre de stagiaires : de 15 à 25 stagiaires maximum.
Horaires : de 08h30 à 17h20.

Coût de la
formation et
Financement

Tarifs et informations complémentaires concernant la formation « Intervenant de l’évaluation des établissements sociaux et médico-sociaux » sur demande, vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

Frais annexes

  • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
  • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

Financement

Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement.

Nos formateurs

Les formateurs et intervenants, tous experts du secteur social et médico-social et/ou de celui de la formation continue, participent à la réussite professionnelle des stagiaires de la formation  » Intervenant de l’Evaluation des Etablissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux « . Pour la plupart d’entre eux à temps partagé, dirigeants d’établissements, d’associations ou d’institutions partenaires, et enseignants ou intervenants à ESPACE SENTEIN, ils interviennent aussi auprès d’autres dispositifs de formation conduits par Espace Sentein, tels que Ingénieur en Performance, Chef de Service, Coordonnateur de Parcours Complexes, Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale… Ils apportent aux participants un capital inestimable de compétences spécifiques et complémentaires pour se projeter dans l’avenir.

La directrice de formation est garante de la cohérence du projet pédagogique du cursus. Elle se tient à l’écoute de chaque participant afin de lui permettre de trouver les réponses à ses questionnements et les ressources pédagogiques pour réussir ses projets personnel et professionnel.

Modalités de suivi et d’évaluation

1 - Suivi de la formation
  • Une feuille d’émargement est signée par demi-journée de formation, à la fois par le stagiaire et par le ou les formateurs présents. Avec le relevé des heures de connexion, elle permet de suivre l’assiduité, la ponctualité et les absences du stagiaire.
  • Une attestation d’assiduité est établie au regard des feuilles d’émargement et des temps de connexion pour les regroupements en téléprésentiel. Un certificat de réalisation est transmis aux financeurs.
  • Un compte rendu est rédigé par le formateur de façon à consigner en particulier le respect ou non des objectifs, les temps forts, les anomalies constatées, les suggestions et propositions d’amélioration. Ces informations seront analysées par le directeur pédagogique et les responsables d’ESPACE SENTEIN dans un souci d’amélioration continue de la qualité de la prestation proposée.
  • A l’issue de la formation, une attestation de fin de formation est remise à chaque stagiaire.
2 - Évaluation des connaissances et compétences
  • A l’issue des interventions de formation, un QCM en auto-évaluation est proposé aux participants pour leur permettre d’apprécier l’acquisition des connaissances, méthodologies et outils acquis durant la formation,
  • À la fin de la formation, tous les participants réalisent l’évaluation finale par QCM organisée par Espace Sentein et ceux qui se sont inscrits à la certification AFNOR Certification, se présentent aux épreuves certificatives.
3 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
  • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de chaque regroupement (document interne à ESPACE SENTEIN). Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
  • Un questionnaire d’évaluation à froid, envoyé trois mois après la formation à chaque participant permet d’identifier les effets de la formation et de vérifier si les acquis ont pu être mis en œuvre.
4 - Évaluation de l’employabilité des stagiaires

Trois enquêtes, sous forme de questionnaires en ligne, à 6 mois, à 12 mois et à 24 mois sont réalisées afin de suivre le devenir professionnel des stagiaires et d’élaborer des statistiques notamment sur l’évolution des placements des stagiaires.

Les moyens mis en œuvre
  • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires en début d’action pour permettre une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire d’exprimer ses attentes,
  • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
  • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques au cours desquels chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
  • Un espace numérique destiné aux stagiaires (dit « espace stagiaire »), accessible par l’intermédiaire de l’url suivante : https://www.espace-sentein.fr/Espace-Stagiaire pour lequel un identifiant et un mot de passe sont requis (fournis un mois avant le démarrage de la formation) comprenant notamment les programmes, fiches logistiques et documents pédagogiques (conducteurs, textes juridiques, réponses aux questions soulevées lors de la formation, références bibliographiques et QCM) de chaque regroupement,
  • Un conducteur reprenant les points essentiels de la formation, remis à chaque stagiaire au démarrage de chaque intervention pour lui permettre de suivre le déroulement de l’action de formation professionnelle. A l’issue de chaque intervention, un dossier pédagogique illustré, composé d’apports conceptuels, de textes de référence du secteur et de trames méthodologiques, est disponible, en ligne, sur l’espace stagiaire de la formation. Des informations complémentaires viennent compléter le dossier pédagogique, en fonction des besoins et attentes des stagiaires identifiées pendant l’intervention.

 Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents, est
mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée de dispositifs de présentation
vidéo-numériques et de visioconférence.

Téléprésentiel : une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires. Un email comprenant un lien personnalisé est envoyé à chaque stagiaire pour accéder à son Espace Stagiaire contenant tous les documents liés à la formation.

Matériel nécessaire : Ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-casque) et, de préférence, équipé d’une caméra. Connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G.

Indicateurs de résultats

Indicateurs de résultats pour la formation « Evaluateur Externe – Externe Expert des Organisations de l’Economie Sociale » calculés depuis le 01/01/2015.

Mise à jour : 23/06/22

%

Taux de réussite à la certification AFNOR

Stagiaires formés

%

Taux d'abandon

%

Taux de satisfaction

Témoignages

ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION D’HANDICAP

Accueil possible des personnes en situation de handicap.
Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

Coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonné

Coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonNé

Dispositif de formation créé en partenariat avec l’URPS ML PACA. Certification « Coordinateur de structure d’exercice coordonné » en cours de dépôt au RNCP.

  • En partenariat avec l’URPS.M.L. PACA
  • Téléprésentiel
  • Présentiel
  • En simultané
  • 48 jours sur 19 mois

Le dispositif de formation « Coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonné » s’appuie sur 2 actions de formation : 

1 – Dirigeant de l’économie médico-sociale

Ce cursus permet de diriger des établissements et services sociaux.
Cette formation est sanctionnée par la certification « Dirigeant de l’économie médico-sociale »,
niveau 7, enregistrée au RNCP et éligible au CPF.

2 – Coordinateur de structure d’exercice coordonné

Ce cursus permet d’acquérir les spécificités liées aux structures d’exercice coordonné.
Cette formation est sanctionnée par la certification « Coordinateur de structure d’exercice coordonné »
en cours de dépôt au RNCP.

Expérience dans le champs médico-social: 

  • Être titulaire d’un diplôme de niveau 6 (nomenclature 2019) ou supérieur et pouvoir justifier d’un an expérience dans les secteurs social, médico-social, sanitaire, en poste(s) à responsabilité.
  • Être titulaire d’un diplôme de niveau 5 (nomenclature 2019) ou supérieur et pouvoir justifier d’une expérience de 3 ans dans les secteurs social, médico-social, sanitaire, en poste(s) à responsabilité.

Expérience hors champs médico-social: 

  • Être titulaire d’un diplôme de niveau 7 (nomenclature 2019) ou supérieur et pouvoir justifier de 3 ans d’expérience en poste(s) à responsabilité.
  • Être titulaire d’un diplôme de niveau 6 (nomenclature 2019) ou supérieur et pouvoir justifier de 5 ans d’expérience en poste(s) à responsabilité.
  • Être titulaire d’un diplôme de niveau 5 (nomenclature 2019) ou supérieur et pouvoir justifier de 8 ans  d’expérience en poste(s) à responsabilité.

Au vu des dossiers de demande d’inscription et d’un entretien avec les postulants à la formation de coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonné, la commission d’admission du dispositif, composée de responsables de l’URPS et d’Espace Sentein, statuera quant à leur recevabilité.

 

  • Coordinateurs et futurs coordinateurs, responsables et cadres dirigeants de CPTS,
  • Médecins, infirmiers et paramédicaux en responsabilités de projets ou d’organisation,
  • Directeurs ou responsables d’établissements sanitaires, d’établissements et services sociaux et médico-sociaux,
  • Directeurs Généraux, directeurs de complexe, directeurs de pôle, directeurs de secteur d’organisations sociales, médicosociales et sanitaires,
  • Responsables Ressources Humaines, Responsables administratifs et financiers, …, d’organisations sanitaires, sociales et médico-sociales.
  • Piloter le ou les établissements au regard du nouveau cadre des politiques publiques et mettre en oeuvre un management stratégique et opérationnel performant. L’établissement pourra ainsi développer de nouveaux projets en cohérence avec les schémas : projet d’établissement ou de service, projet de santé, projet d’exercice coordonné.
  • Piloter le management de l’organisation et celui des partenariats.
  • Conduire la stratégie opérationnelle de l’organisation par la conception d’un plan d’actions et le pilotage des activités correspondantes.
  • Diriger la gestion des ressources humaines des professionnels de l’organisation et développer un management adapté.
  • Conduire la gestion financière de l’organisation : gestion et maîtrise des coûts adaptés ; élaboration et gestion des CPOM et des ACI; planification et optimisation des ressources; maîtrise de l’évolution de la tarification des établissements; gestion de la performance des organisations, notamment à partir des travaux de l’ANAP…
  • Elaborer et manager les procédures, protocoles, références et recommandations de bonnes pratiques professionnelles…
  • Mettre en oeuvre les méthodologies évaluatives au sein de l’établissement selon les exigences légales et les orientations de l’HAS
  • Développer les partenariats et participer à l’organisation des réseaux, à des opérations de coordination et de coopération, à la mise en oeuvre des parcours de soins et de vie des bénéficiaires, à la construction de plateformes de service et de coordination.
  • Conduire la communication interne et externe d’une organisation de l’économie médico-sociale ou de la santé.
  • Sur dossier et entretien à distance avec la commission d’admission du dispositif, composée de responsables de l’URPS et d’Espace Sentein.
  • Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements et des pièces à réunir pour valider les prérequis.

Promotion 4 : dates à venir

Contenu de la formation Coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonné

  • L’analyse d’une structure d’exercice coordonné existante ou à
    créer, à l’interne et à l’externe
  • La conception du projet de santé d’une structure d’exercice
    coordonné
  • Le déploiement des missions obligatoires et optionnelles en
    objectifs généraux et objectifs spécifiques
  • La déclinaison des objectifs généraux et spécifiques en plan
    d’action, au travers de fiches actions
  • Le management du projet de santé
  • Le management d’équipe et le droit du travail
  • Le pilotage de la démarche inclusive dans la structure d’exercice
    coordonné
  • La coordination des professionnels de santé de la structure
  • La conduite de réunion pluridisciplinaire
  • Le management du réseau partenarial
  • Le contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) : objectifs,
    élaboration, renouvellement
  • La politique RH et le management RH d’une organisation du secteur
    social et médico-social (SMS)
  • La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences
    (GPEC)
  • La méthodologie d’un projet professionnel : de l’analyse-diagnostic
    au regard d’une problématique à l’élaboration des propositions
    stratégiques et opérationnelles
  • L’analyse-diagnostic d’une organisation du SMS
  • La chaîne des délégations et le Document Unique de Délégation
  • Le management de ses collaborateurs
  • L’animation du dialogue social
  • La conception de la démarche de la Qualité de Vie au Travail (QVT)
  •  L’élaboration de la stratégie de partenariat et de réseau d’une organisation du SMS
  • La conduite de la Responsabilité Sociétale de l’Organisation (RSO)
  • La conception de la stratégie d’une organisation du secteur social et médico-social : de l’intention stratégique aux propositions stratégiques et opérationnelles
  • Les secteurs social, médico-social et de la santé en France : acteurs, missions, enjeux, financement
  • Les évolutions légales et réglementaires
  • L’élaboration de la stratégie de communication interne et externe d’une organisation du SMS
  • La mise en œuvre de la stratégie de communication interne et externe d’une organisation du SMS
  • Les politiques publiques des secteurs SMS et de la santé
  • La conduite des projets d’un établissement du SMS
  • L’inscription d’un établissement du SMS dans le cadre des politiques publiques
  • L’élaboration des projets d’un établissement du SMS : projet d’établissement, projets de management stratégique
  • Le pilotage de la démarche d’évaluation de la qualité d’une organisation du SMS
  • L’élaboration de la démarche qualité d’une organisation du SMS
  • Le pilotage des bonnes pratiques professionnelles dans une organisation du SMS
  • Le management de la démarche de prévention des risques dans une organisation du SMS
  • Le recueil des besoins et attentes des personnes accompagnées
  • La conception de l’offre de service au regard des besoins et attentes des personnes accompagnées
  • L’élaboration du dispositif garantissant les droits et libertés des personnes accompagnées
  • L’organisation du dispositif de co-construction du projet personnalisé
  • La gestion budgétaire et le pilotage du budget d’une org. du SMS
  • L’analyse financière et le pilotage de la trajectoire financière d’une organisation du SMS
  • L’organisation du système de santé : médecine de ville et système hospitalier public et privé. Diagnostic territorial, projet de santé et axes des fiches actions
  • Politiques de santé : L’ACI, l’exercice coordonné. Particularités du financement ACI, Indicateurs ACI, Calculs, évaluation
  • Parcours de soins des patients

Certification délivrée

La formation est sanctionnée par deux Certifications Professionnelles :
• “Dirigeant de l’économie médico-sociale” – Certification Professionnelle de Niveau 7 (nomenclature 2019), délivrée par Espace Sentein et enregistrée au RNCP sous le n°36459.
• “Coordinateur de structure d’exercice coordonné”. Cette Certification Professionnelle, délivrée par Espace Sentein, est à déposer au RNCP.

    Durée du dispositif

    Formation théorique

    La formation s’articule sur 19 mois à raison de 2 à 3 jours par mois.
    • 48 journées au total des 2 actions de formation :
    – 40jours sur le cursus « Dirigeant de l’économie médico-sociale (DEMS) »,
    – 8 jours sur le cursus « Coordinateur de structure d’exercice coordonné ». Il est nécessaire d’avoir suivi le cursus DEMS pour participer au cursus « Coordinateur de structure d’exercice coordonné ».
    48 journées de formation, réparties pour 39 journées en téléprésentiel (classe virtuelle) et pour 9 journées en présentiel à Marseille. Durant les journées de formation, des interventions complémentaires de 1 à 2 heures seront réalisées par des élus et représentants de l’URPS.M.L. ou des partenaires d’Espace Sentein.
    12 regroupements de certification (non assimilables à du temps de formation) à l’issue de chaque bloc de compétences et en fin de
    formation.

    Modalités d’organisation

    Rythme : en discontinu
    Modalités d’apprentissage : 48 journées de formation, réparties pour 39 journées en téléprésentiel (classe virtuelle) et pour 9 journées en présentiel à Marseille.
    Nombre de stagiaires : de 15 à 25 stagiaires maximum.
    Horaires : – Présentiel (Marseille ou Montpellier) : de 08h30 à 17h20 (sauf le dernier jour : de 08h00 à 16h05)
    – Téléprésentiel : de 08h30 à 16h50

    Coût de la
    formation et
    Financement

    Tarifs et informations complémentaires concernant la formation« Coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonné » sur demande, vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

    Frais annexes

    • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
    • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

    Financement

    Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement. 

    Nos formateurs

    Les formateurs et intervenants, tous experts du secteur social et médico-social et/ou de celui de la formation continue, participent à la réussite professionnelle des stagiaires de la formation “ Coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonné ”. Pour la plupart d’entre eux à temps partagé, dirigeants d’établissements, d’associations ou d’institutions partenaires, et enseignants ou intervenants à ESPACE SENTEIN, ils interviennent aussi auprès d’autres dispositifs de formation conduits par Espace Sentein, tels que Ingénieur en Performance, Chef de Service, Coordonnateur de Parcours Complexes, Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale… Ils apportent aux participants un capital inestimable de compétences spécifiques et complémentaires pour se projeter dans l’avenir.

    La directrice de formation est garante de la cohérence du projet pédagogique du cursus. Elle se tient à l’écoute de chaque participant afin de lui permettre de trouver les réponses à ses questionnements et les ressources pédagogiques pour réussir ses projets personnel et professionnel.

    Modalités de suivi et d’évaluation

    1 - Suivi de la formation
    • Une feuille d’émargement est signée par demi-journée de formation, à la fois par le stagiaire et par le ou les formateurs présents. Avec le relevé des heures de connexion, elle permet de suivre l’assiduité, la ponctualité et les absences du stagiaire.
    • Une attestation d’assiduité est établie au regard des feuilles d’émargement et du temps de connexion, puis est communiquée aux financeurs et au stagiaire.
    • Un compte rendu est rédigé par le formateur de façon à consigner en particulier le respect ou non des objectifs, les temps forts, les anomalies constatées, les suggestions et propositions d’amélioration. Ces informations seront analysées par le directeur pédagogique et les responsables d’ESPACE SENTEIN dans un souci d’amélioration continue de la qualité de la prestation proposée.
    2 - Évaluation des connaissances et compétences
    • • A l’issue de chaque thème de formation, un QCM en ligne est renseigné par les participants pour apprécier l’acquisition des connaissances, méthodologies et outils acquis durant la formation.
      • A la fin du cursus de formation, chaque stagiaire présente et soutient son mémoire devant le jury de la certification. Ce mémoire comprend l’analyse diagnostic d’une organisation de l’économie sociale et le projet professionnel de management stratégique qui en est issu.
    3 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
    • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de chaque regroupement (document interne à Espace Sentein). Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
    • Un questionnaire d’évaluation à froid, envoyé trois mois après la formation à chaque participant permet d’identifier les effets de la formation et de vérifier si les acquis ont pu être mis en oeuvre.
    4 - Évaluation de l’employabilité des stagiaires

    Trois enquêtes, sous forme de questionnaires en ligne, à 6 mois, à 12 mois et à 24 mois sont réalisées afin de suivre le devenir professionnel des stagiaires et d’élaborer des statistiques notamment sur l’évolution des placements des stagiaires.

    Les moyens mis en œuvre
    • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires en début d’action pour permettre une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire d’exprimer ses attentes,
    • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
    • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques au cours desquels chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
    • Un espace numérique destiné aux stagiaires (dit « espace stagiaire »), accessible par l’intermédiaire de l’url suivante : https://www.espace-sentein.fr/Espace-Stagiaire pour lequel un identifiant et un mot de passe sont requis (fournis un mois avant le démarrage de la formation) comprenant notamment les programmes, fiches logistiques et documents pédagogiques (conducteurs, textes juridiques, réponses aux questions soulevées lors de la formation, références bibliographiques et QCM) de chaque regroupement,
    • Un conducteur reprenant les points essentiels de la formation, remis à chaque stagiaire au démarrage de chaque intervention pour lui permettre de suivre le déroulement de l’action de formation professionnelle. A l’issue de chaque intervention, un dossier pédagogique illustré, composé d’apports conceptuels, de textes de référence du secteur et de trames méthodologiques, est disponible, en ligne, sur l’espace stagiaire de la formation. Des informations complémentaires viennent compléter le dossier pédagogique, en fonction des besoins et attentes des stagiaires identifiées pendant l’intervention.
    • Rencontre avec des organisations partenaires de l’environnement social, médico-social et de la santé.

    Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents, est mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée de dispositifs de présentation vidéo-numériques et de visioconférence.

    Téléprésentiel : une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires. Un email comprenant un lien personnalisé est envoyé à chaque stagiaire pour accéder à son Espace Stagiaire contenant tous les documents liés à la formation.

    Matériel nécessaire : Ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-casque) et, de préférence, équipé d’une caméra. Connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G.

    Indicateurs de résultats

    Indicateurs de résultats pour la formation « Coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonné » à venir.

    %

    Taux de réussite

    Stagiaires formés

    %

    Taux d'abandon

    %

    Taux de satisfaction

    ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION D’HANDICAP

    Accueil possible des personnes en situation de handicap.
    Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
    avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

    DPC – Bien vieillir – ICOPE

    Bien vieillir – ICOPE

    La formation DPC « « Bien vieillir » : Rôle des professionnels de santé de ville dans le repérage, le dépistage, la prévention de la fragilité de la personne âgée ou comment ICOPE permet de vieillir en bonne santé » proposée par Espace Sentein est éligible au DPC (Développement Professionnel Continu) et permet de répondre à l’obligation, depuis le 1er janvier 2013, de suivre un programme de DPC collectif annuel.

    Cette action de DPC a pour objet de faire évoluer et d’actualiser les pratiques professionnelles en soins à domicile dans le repérage et la prévention de la fragilité chez les séniors. La perte d’autonomie est une source importante des dépenses de l’assurance maladie, et l’éviter est un objectif à atteindre. L’OMS propose un programme de prévention et de repérage pour les séniors afin qu’ils restent en bonne santé « Vieillir en bonne santé et conserver un état de bien-être », dont l’État Français s’est emparé pour en faire une priorité de santé publique : le programme ICOPE.

    Les professionnels de santé sont le pivot de ce repérage dans leur exercice quotidien à domicile. Avec cette formation, ils auront acquis les principes fondamentaux du programme ICOPE et des actions de prévention à mettre en pratique.

    Titulaire du diplôme IDE ou de la Licence en soins infirmiers.

    • Infirmiers-ères diplômés-es d’État
    • Pharmaciens
    • Kinésithérapeutes
    • Orthophonistes
    • Orthoptistes
    • Pédicures-podologues

    Objectifs généraux :
    • Contribuer à développer le repérage de la fragilité chez la personne âgée vivant à domicile
    • Inscrire les professionnels de santé dans les politiques actuelles de santé relatives à la prévention de la perte d’autonomie
    • Participer au déploiement du programme ICOPE sur le territoire national
    Objectifs spécifiques :
    • Acquérir les connaissances de base sur le vieillissement et la notion de fragilité de la personne âgée
    • Distinguer les conséquences physiologiques du vieillissement
    • Intégrer le repérage de la fragilité et la prévention de la dépendance en pratique quotidienne
    • Analyser le programme ICOPE
    • Intégrer ICOPE dans son exercice quotidien : quels outils d’évaluation et comment transmettre les informations

     

    • Sur dossier et entretien à distance.
    • Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements.

     

    Arrêté du 31 juillet 2019. Orientation n°39 : Repérage et prise en charge du risque de perte d’autonomie chez les personnes âgées à domicile.

    Déroulé de la formation

    Journée 1 - Matin (Ou demi-journée 1)

    Acquérir les connaissances de base sur le vieillissement et la notion de fragilité de la personne âgée

    • L’historique du concept de « fragilité »
    • Le regard international sur le vieillissement par l’OMS
    • L’état des lieux en France du vieillissement
    • Les différentes définitions : fragilité, perte d’autonomie, dépendance
    • Les plans et programmes nationaux pour la prévention de la perte d’autonomie

     

    Journée 1 - Après-midi (Ou demi-journée 2)

    Distinguer les conséquences du vieillissement et intégrer le repérage de la fragilité et la prévention de dépendance en pratique quotidienne.

    • Les modifications de la physiologie liées au vieillissement
    • Les signes de la fragilité
    • Les pathologies associées
    • La dépendance
    • La prévention

    Journée 2 - Matin (Ou demi-journée 3)

    Analyser le programme ICOPE

    • La description du programme ICOPE, programme de prévention et de dépistage
    • Les intérêts de l’approche ICOPE
    • Les outils de dépistage de l’approche ICOPE

    Journée 2 - Après-midi (Ou demi-journée 4)

    Intégrer ICOPE dans son exercice quotidien : quels outils d’évaluation et comment transmettre les informations

    • Le repérage de la fragilité: La grille AGGIR, La grille SEGA et les autres outils.
    • Les différentes étapes ou STEP du programme ICOPE : Le déclin cognitif, La mobilité, La nutrition, La vision, L’audition, Les symptômes dépressifs.
    • La transmission des informations : ICOPE MONITOR
    • Utilisation du programme ICOPE dans le parcours de santé de la personne âgée fragile : L’évaluation gériatrique standardisée, Définition et objectifs des étapes 3 à 5 du programme ICOPE.

    Validation de la formation

    • Attestation individuelle de fin de formation.
    • Attestation de participation à un programme DPC.

    Durée de la formation

    La formation se déroule, selon les dates :

    • en présentiel : sur 2 jours, soit 14 heures.
    • en classe virtuelle (téléprésentiel) : sur 4 demi-journées, soit 14 heures.

    Coût de la
    formation et
    Financement

    Tarifs et informations complémentaires

    579,88 euros

    (prise en charge + indemnisation 472€)

    Pour toutes les demandes d’informations complémentaires concernant la formation « Bien Viellir – ICOPE » vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

    Frais annexes

    • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
    • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

    Financement

    Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement.

    Nos formateurs

    (selon les lieux)

    Lucienne CLAUSTRES

    Infirmière libérale, Formatrice, Administratrice URPS PACA, Intervenante dans des colloques et des
    congrès dont le congrès SFAP sur “Les soins palliatifs au domicile”, Auteure de “L’infirmière et l’exercice libéral, Missions, droits et devoirs”, Formatrice agréée PNNS – Plan National Nutrition Santé.

    Titre ou diplôme : Diplôme d’État d’infirmière, D.I.U. Prise en charge de la douleur, D.U. Plaies et cicatrisation, Formation
    en Éducation Thérapeutique du Patient, Formation de Formateur, Attestation de chimiothérapie à domicile.
    Champ d’expertise : bilan de soins infirmiers, douleurs et soins palliatifs, personnes atteintes de maladies neuro-régénératrices, plaies et cicatrisation, cancer, législation.

    Amélie HERNU

    Infirmière libérale, Formatrice.

    Titre ou diplôme : Diplôme d’État d’infirmière, Formations sur Soins infirmiers et surveillance d’un patient sous anticoagulant, Utilisation des cathéters veineux centraux et Piccline, Plaies et cicatrisation, Dialyse péritonéale, Nomenclature des actes infirmiers, Cycle de perfectionnement infirmière des Urgences
    Champs d’expertise : bilan de soins infirmiers, plaies et cicatrisation, gestion d’une chambre implantable et d’un picc-line à domicile, insuffisance cardiaque et BPCO, diabète.

    Jean MOINARD

    Infirmier libéral, Formateur.

    Titre ou diplôme : Diplôme d’État d’infirmier, Diplôme de sophrologue relaxologue ,niveau 1, DU Diabétologie paramédicale, DU Soins d’Accompagnement des Personnes Âgées.
    Champ d’expertise : bilan de soins infirmiers, prise en charge des personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, accident vasculaire cérébral, plaies et cicatrisation, coordination et dossier de soins, pathologies cardiovasculaires, prise en charge du pied diabétique, prise en charge du patient BPCO-Cardio, sclérose en plaque, les conduites addictives, les infections associées aux soins.

    Cédric SALGADO

    Infirmier libéral, Educateur thérapeutique, Formateur.

    Titre ou diplôme : Diplôme d’État d’Infirmier des Armées. Formations en musicothérapie, plaies et cicatrisations, TENS, PRADO, Plaies et cicatrisations / Nomenclature / Diabétologie et suivi, Soins palliatifs / L’infirmier face aux troubles psychiatriques/ Insuffisance cardiaque et BPCO/BSI, Entretien Motivationnel.
    Champ d’expertise : bilan de soins infirmiers, plaies et cicatrisation, diabète, insuffisance cardiaque et BPCO.

    i

    Évaluation de la formation

    1 - Évaluation des connaissances et compétences
    • Trois semaines avant le début de l’action, une évaluation des connaissances sous forme de QCM initial (pré-test) est proposée, en ligne, aux stagiaires et porte sur leurs savoirs et savoir-faire infirmiers relatifs à l’action de formation. Seul le formateur a accès aux résultats qu’il peut analyser pour adapter son intervention aux stagiaires.
    • À la fin de l’action de formation, le QCM initial est redistribué aux stagiaires (post-test) de manière à évaluer les acquis et le bénéfice de la formation et à mesurer la progression des participants.
    2 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
    • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de l’action de formation lequel fait référence au contenu (respect du programme et des objectifs, intérêt des contenus…), à la pédagogie (méthodes pédagogiques), à l’animation (expertise de l’intervenant, dynamique), à la logistique (état des salles, qualité des supports pédagogiques…) et à la mise en œuvre réalisée. Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
    • Un questionnaire d’évaluation à froid rempli, en ligne, par les stagiaires trois mois après l’action de formation. Son objectif est d’identifier les effets de la formation et de vérifier que les acquis ont pu être mis en œuvre.
    Les moyens mis en œuvre
    • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires, organisée en début d’action permet une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire, d’exprimer ses attentes,
    • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
    • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques où chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
    • Une présentation visuelle reprenant les points essentiels de la formation vidéoprojetée afin de permettre au stagiaire de suivre le déroulement de l’action de formation,
    • Un livret pédagogique illustré (50 pages env.) composé d’apports conceptuels et de textes de référence remis à chaque stagiaire au démarrage de l’action de formation afin de permettre au stagiaire d’accéder aux connaissances constituant les objectifs inhérents à l’action.
    • Téléprésentiel : une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires. Un email comprenant un lien personnalisé est envoyé à chaque stagiaire pour accéder à la formation.
    • Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents est mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée d’un ordinateur portable, d’un vidéoprojecteur et d’un paper-board.
    • Matériel nécessaire (téléprésentiel) :
      • Ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-casque) et, de préférence, équipé d’une caméra.
      • Connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G.

    Indicateurs de résultats

    Indicateurs de résultats pour la formation DPC « Bien vieillier – ICOPE » à venir.

    Stagiaires formés

    %

    Taux d'abandon

    %

    Taux de satisfaction

    ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION D’HANDICAP

    Accueil possible des personnes en situation de handicap.
    Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
    avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

    Chirurgie ambulatoire, RAAC, cathéter périnerveux – DPC

    Chirurgie ambulatoire, RAAC, cathéter périnerveux – DPC

    La formation DPC « Chirurgie ambulatoire, RAAC, cathéter périnerveux » proposée par Espace Sentein est éligible au DPC (Développement Professionnel Continu) et permet de répondre à l’obligation, depuis le 1er janvier 2013, de suivre un programme de DPC collectif annuel.

    Missions de l’IDEL en période post opératoire immédiate (Chirurgie ambulatoire et RAAC), incluant le suivi d’un cathéter périnerveux.

    • Définissez les concepts de chirurgie ambulatoire, de RAAC (récupération améliorée après chirurgie)
    • Maîtrisez l’organisation du parcours de soins des patients
    • Maîtrisez les soins infirmiers, la surveillance et le suivi des patients inclus dans ces parcours afin d’améliorer sa pratique
    • Pratiquez les soins spécifiques des cathéters périnerveux
    • Acquérez les modifications de l’avenant 6 concernant les soins post-opératoires à domicile
    • Comprenez le dossier de soins infirmiers et la coordination

    Titulaire du diplôme IDE ou de la Licence en soins infirmiers.

    La formation s’adresse à tout professionnel de santé ou paramédical.

    • Inscrire les IDEL dans les politiques actuelles de santé relatives à la chirurgie et en particulier à la chirurgie ambulatoire
    • Planifier les prises en charge post-opératoires immédiates à domicile dans le respect des bonnes pratiques avec une meilleure connaissance du suivi et de la prévention des complications
    • Prendre en compte les impacts de la chirurgie ambulatoire dans la coordination et le dossier de soins infirmiers
    • Savoir définir les concepts de chirurgie ambulatoire, de récupération améliorée après chirurgie RAAC et comprendre l’organisation du parcours de soins des patients qui s’y réfère
    • Maîtriser les soins infirmiers, la surveillance et le suivi des patients inclus dans ces parcours afin d’améliorer sa pratique
    • Pratiquer les soins spécifiques des cathéters périnerveux
    • Acquérir les modifications de l’avenant 6 concernant les soins post-opératoires à domicile

     

    • Sur dossier et entretien à distance.
    • Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements.

     

    Arrêté du 31 juillet 2019. Orientation n°190 : Soins infirmiers et surveillance des patients en période post opératoire immédiate, notamment lors des sorties précoces.

    Déroulé de la formation

    Journée 1 - Matin (Ou demi-journée 1)

    definIR LES CONCEPTS DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ET DE LA RAAC

    • Concept et définition de la chirurgie ambulatoire (Historique, intérêts pour le patient…) en 2020
    • Concept et définition de la RAAC (Historique, intérêts pour le patient…)
    • État des lieux de la chirurgie en France et place de la chirurgie ambulatoire
    • Impact de ces nouvelles méthodes dans l’organisation des parcours de soins
    • Place des indications du cathéter périnerveux dans le parcours de soins en post-opératoire immédiat

     

    Journée 1 - Après-midi (Ou demi-journée 2)

    Maîtriser les soins infirmiers en période post-opératoire immédiate et la surveillance des parcours de soins

    • L’organisation du retour à domicile
    • Les soins infirmiers au regard du type de chirurgie
    • La physiologie de la douleur, l’évaluer et la traiter
    • Focus sur la spécificité des soins dans la chirurgie urologique : les drains, les pansements

    Journée 2 - Matin (Ou demi-journée 3)

    Pratiquer les soins spécifiques des cathéters périnerveux 

    • Place des cathéters périnerveux
    • Les connaissances théoriques sur les cathéters périnerveux
    • Les principes de l’anesthésie locorégionale
    • La pharmacologie des agents anesthésiques locaux et leurs toxicités
    • Les complications et les urgences vitales potentielles liées aux cathéters périnerveux
    • Les modalités de prise en charge et de surveillance des patients

     

    Journée 2 - Après-midi (Ou demi-journée 4)

    Utiliser le dossier de soins infirmiers et la coordination 

    • Le dossier de soins infirmiers
    • La coordination
    • Le numérique en santé : les applications, les logiciels et la messagerie de santé sécurisée, le RGPD

    ACQUERIR LES MODIFICATIONS DE L'AVENANT 6 CONCERNANT LES SOINS POST-OPERATOIRES A DOMICILE

    • Le cadre légal de la profession d’infirmière
    • Le rôle propre et le rôle prescrit
    • La prescription infirmière
    • Les DASRI
    • L’avenant n°6 et les nouvelles cotations
    • Les pansements : Ch. I art.2, 3 et 6
    • Le suivi post-opératoire : Ch. II art.7

    Validation de la formation

    • Attestation individuelle de fin de formation.
    • Attestation de participation à un programme DPC.

    Durée de la formation

    La formation s’adresse à tout professionnel de santé ou paramédical.  

    Elle se déroule, selon les dates :

    • en présentiel : sur 2 jours, soit 14 heures.
    • en classe virtuelle (téléprésentiel) : sur 4 demi-journées, soit 14 heures.

    Coût de la
    formation et
    Financement

    Tarifs et informations complémentaires

    579,88 euros

    (prise en charge + indemnisation 472€)

    Pour toutes les demandes d’informations complémentaires concernant la formation « Chirurgie ambulatoire, RAAC, cathéter périnerveux » vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

    Frais annexes

    • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
    • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

    Financement

    Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement.

     

    Nos formateurs

    (selon les lieux)

    Lucienne CLAUSTRES BONNET

    • Infirmière libérale.
    • Formatrice.
    • Administratrice URPS PACA.
    • Intervenante dans des colloques et des congrès dont le congrès SFAP sur “Les soins palliatifs au domicile”.
    • Auteure de “L’infirmière et l’exercice libéral, Missions, droits et devoirs”, 2016, éditions Lamarre.
    • Formations professionnelles :
      • Formatrice agréée PNNS – Plan National Nutrition Santé – 2012.
      • Education Thérapeutique du Patient – 2012.
      • D.U. Plaies et Cicatrisation – Faculté Médecine Nancy, 2011.
      • Formation de Formateur – 2009.
      • D.I.U. Prise en charge de la Douleur – Faculté Médecine Montpellier – 2006/2007.
      • Attestation de chimiothérapie à domicile – 2003.
      • D.E. Infirmière – 1980.   

    Amélie HERNU

    • Infirmière libérale.
    • Formatrice.
    • Formations professionnelles :
      • Soins infirmiers et surveillance d’un patient sous anticoagulant (2018).
      • Utilisation des cathéters veineux centraux et Piccline (2017).
      • L’infirmière libérale et la prise en charge des plaies et cicatrisation (2016).
      • Dialyse péritonéale (2016).
      • Nomenclature des actes infirmiers (2015).
      • Cycle de perfectionnement infirmière des Urgences (2006).
      • Diplôme d’Etat Infirmière (2003) . 

    Jean MOINARD

    • Infirmier libéral.
    • Formateur.
    • Formations professionnelles :
      • D.U. Soins d’Accompagnement des Personnes Agées Démentes – Université de Dijon – 2012
      • D.U. diabétologie paramédicale – Université de Strasbourg – 2007
      • Diplôme de sophrologue relaxologue, niveau 1 – Dr Guirchoun, Paris – 2003
      • D.E. Infirmier, Ecole d’infirmiers La Rochelle – 1984 

    Cédric SALGADO

    • Infirmier libéral.
    • Formateur.
    • Formations professionnelles :
      • Formation de Formateur/Concepteur avec Proxisanté –  Floirac – 2018.
      • Formation PRADO via la Société française de cardiologie sur l’insuffisance cardiaque en E-learning – 2018. 
      • DPC : Plaies et cicatrisations / Nomenclature / Diabétologie et suivi INR / Plaies et cicatrisations en E-Learning / Pharmacologie en E-Learning / Soins palliatifs / L’infirmier face aux troubles psychiatriques – 2014-2017.
      • Formation à l’Entretien Motivationnel avec Proxisanté – Floirac – 2016.
      • « Comprendre la santé publique et le système de santé » – MOOC, EHESP Paris – 2016.
      • ETP1 avec Proxisanté – Floirac – 2015.
      • Diplôme d’Infirmier des Armées à l’École Personnels Paramédicaux des Armées – Toulon – 1998.

    Évaluation de la formation

    1 - Évaluation des connaissances et compétences
    • Trois semaines avant le début de l’action, une évaluation des connaissances sous forme de QCM initial (pré-test) est proposée, en ligne, aux stagiaires et porte sur leurs savoirs et savoir-faire infirmiers relatifs à l’action de formation. Seul le formateur a accès aux résultats qu’il peut analyser pour adapter son intervention aux stagiaires.
    • À la fin de l’action de formation, le QCM initial est redistribué aux stagiaires (post-test) de manière à évaluer les acquis et le bénéfice de la formation et à mesurer la progression des participants.
    2 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
    • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de l’action de formation lequel fait référence au contenu (respect du programme et des objectifs, intérêt des contenus…), à la pédagogie (méthodes pédagogiques), à l’animation (expertise de l’intervenant, dynamique), à la logistique (état des salles, qualité des supports pédagogiques…) et à la mise en œuvre réalisée. Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
    • Un questionnaire d’évaluation à froid rempli, en ligne, par les stagiaires trois mois après l’action de formation. Son objectif est d’identifier les effets de la formation et de vérifier que les acquis ont pu être mis en œuvre.
    Les moyens mis en œuvre
    • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires, organisée en début d’action permet une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire, d’exprimer ses attentes,
    • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
    • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques où chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
    • Une présentation visuelle reprenant les points essentiels de la formation vidéoprojetée afin de permettre au stagiaire de suivre le déroulement de l’action de formation,
    • Un livret pédagogique illustré (60 pages env.) composé d’apports conceptuels et de textes de référence remis à chaque stagiaire au démarrage de l’action de formation afin de permettre au stagiaire d’accéder aux connaissances constituant les objectifs inhérents à l’action.
    • Téléprésentiel : une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires. Un email comprenant un lien personnalisé est envoyé à chaque stagiaire pour accéder à la formation. 
    • Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents est mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée d’un ordinateur portable, d’un vidéoprojecteur et d’un paper-board.  
    • Matériel nécessaire (téléprésentiel) :
      • Ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-casque) et, de préférence, équipé d’une caméra.
      • Connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G. 

    Indicateurs de résultats

    Indicateurs de résultats pour la formation DPC « Chirurgie ambulatoire, RAAC, cathéter périnerveux » à venir.

    Stagiaires formés

    %

    Taux d'abandon

    %

    Taux de satisfaction

    ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION D’HANDICAP

    Accueil possible des personnes en situation de handicap.
    Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
    avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

    Formation hors DPC pour les IDEL – La NGAP pratique

    Formation NGAP pratique : cotations complexes et évolutives

     

    Cette certification s’adresse aux infirmiers et infirmières libérales diplômées d’Etat (IDEL), installées à titre individuel, ou au sein d’un centre de santé.

     

     

    • La certification permet à une infirmière libérale de justifier des compétences suivantes :

      • Facturer les actes de soins infirmiers effectués
      • Effectuer une traçabilité efficace, pertinente, concise, des actes de soins infirmiers effectués sur le patient pour le médecin
      • S’insérer dans les parcours de soins proposés par les institutions et les structures d’exercice coordonné pour améliorer la qualité et la sécurité des soins dans la prise en charge de ses patients au moyen des expérimentations innovantes

     

    Aucun.

     

     

    Sur dossier et entretien à distance.

    Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements.

     

     

    Mercredi 11 janvier 2023 avec Lucienne Claustres

     

    Contenu de la formation « NGAP pratique »

     

    Étape 1 : Formation en présentiel ou en téléprésetiel avec le formateur

      JOUR 1 (7 h) :

      • Introduction
      • Analyser les conditions générales de la NGAP pour pratiquer une facturation correcte
      • Appliquer la cotation des actes infirmiers simples
      • Appliquer la cotation des actes infirmiers complexes avec bilan et/ou suivi d’un traitement

        Jour 2 (7 h) :

        • Utiliser les outils nécessaires à l’évaluation d’un patient
        • Pratiquer les échelles complémentaires pour confirmer les besoins
        • Réaliser les diagnostics dans chacun des domaines du BSI

        Jour 3 (7 h) :

        • Réaliser les diagnostics dans chacun des domaines du BSI
        • Planifier les interventions nécessaires pour répondre aux besoins identifiés d’un patient
        • Utiliser l’outil informatique mis en place par l’assurance maladie

        Jour 4 (7 h) :

        • Appliquer la cotation des actes infirmiers complexes (2h)
        • Constituer un dossier de soins infirmiers  (2h)
        • Employer un protocole (3h)

        Jour 5 (7 h) :

        • Maitriser et appliquer les mesures contenues dans le code de santé publique et la convention et ses avenants
        • Identifier les structures de coordination et leurs intérêts dans la mise en place des parcours de soins
        • Intervenir dans les parcours de soins pour s’assurer de l’efficience de sa coordination

         

        Etape 2 : Epreuve de certification (2h)

        La certification s’obtient par la validation de trois modalités differentes et complémentaires :

        • Modalité 1 : Calcul de cotation
        • Modalité 2 : 2 Cas pratiques
        • Modalité 3 : Questionnaire de connaissances

           

          Validation de la formation

          La formation est sanctionnée, sous réserve de validation de l’ensemble des modalités, par la certification professionnelle « La facturation des actes de soins infirmiers dans sa pratique d’infirmier libéral ».

          Durée de la formation

          La formation « NGAP pratique » se déroule en simultané (présentiel et téléprésentiel) : sur 5 jours, soit 35 heures.

          L’épreuve de certification (2h) n’est pas comptabilisée dans le temps de formation. 


          Coût de la
          formation et
          Financement

          Tarifs et informations complémentaires concernant la formation « NGAP Pratique » sur demande, vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

          Frais annexes

          • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
          • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

          Financement

          Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement.

          Modalités de suivi et d’évaluation

          1 - Évaluation des connaissances et compétences
          • Trois semaines avant le début de l’action, une évaluation des connaissances sous forme de QCM initial (pré-test) est proposée, en ligne, aux stagiaires et porte sur leurs savoirs et savoir-faire infirmiers relatifs à l’action de formation. Seul le formateur a accès aux résultats qu’il peut analyser pour adapter son intervention aux stagiaires.
          • À la fin de l’action de formation, le QCM initial est redistribué aux stagiaires (post-test) de manière à évaluer les acquis et le bénéfice de la formation et à mesurer la progression des participants.
          2 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
          • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de l’action de formation lequel fait référence au contenu (respect du programme et des objectifs, intérêt des contenus…), à la pédagogie (méthodes pédagogiques), à l’animation (expertise de l’intervenant, dynamique), à la logistique (état des salles, qualité des supports pédagogiques…) et à la mise en œuvre réalisée. Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
          • Un questionnaire d’évaluation à froid rempli, en ligne, par les stagiaires trois mois après l’action de formation. Son objectif est d’identifier les effets de la formation et de vérifier que les acquis ont pu être mis en œuvre.
          Les moyens mis en œuvre
          • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires, organisée en début d’action permet une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire, d’exprimer ses attentes,
          • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
          • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques où chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
          • Une présentation visuelle reprenant les points essentiels de la formation vidéoprojetée afin de permettre au stagiaire de suivre le déroulement de l’action de formation,
          • Un livret pédagogique illustré (60 pages env.) composé d’apports conceptuels et de textes de référence remis à chaque stagiaire au démarrage de l’action de formation afin de permettre au stagiaire d’accéder aux connaissances constituant les objectifs inhérents à l’action.

          Téléprésentiel : une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires. Un email comprenant un lien personnalisé est envoyé à chaque stagiaire pour accéder à son Espace Stagiaire contenant tous les documents liés à la formation.

          Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents est mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée d’un ordinateur portable, d’un vidéoprojecteur et d’un paper-board

          Matériel nécessaire (téléprésentiel et simultané) : Ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-casque) et, de préférence, équipé d’une caméra. Connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G.

          Indicateurs de résultats

          Indicateurs de résultats pour la formation « NGAP pratique » (calculés sur l’année 2016. Mise à jour : 31/12/20)

          Stagiaires formés

          %

          Taux d'abandon

          %

          Taux de satisfaction

          ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION D’HANDICAP

          Accueil possible des personnes en situation de handicap.
          Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
          avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

          Aller au contenu principal