Espace Sentein - Accueil
Témoignage de Valentine QUIRING – Formation D.E.M.S

Témoignage de Valentine QUIRING – Formation D.E.M.S

Nous avons interviewé Valentine Quiring lors d’un regroupement de formation « Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale » à Paris, en mars 2023.

Directrice d’une maison d’accueil spécialisée pour les adultes en situation de handicap psychique,  Valentine Quiring a choisi de suivre la formation DEMS (Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale) dans le cadre de sa prise de poste avec l’objectif d’aquerir les outils et les compétences spécifiques dans le developpement de la stratégie et managment de projet dans des établissements ESSMS.

Ayant soutenu son mémoire « Amorcer le virage inclusif au sein d’une Maison d’Accueil Spécialisée : la désinstitutionalisation de la MAS du Dr Arnaud » en septembre, elle est aujourd’hui diplômée Dirigeante de l’Économie Médico-Sociale.

_________________

“Dirigeant de l’économie médico-sociale”, est une formation créée et animée par Espace Sentein. Permettant de passer une certification professionnelle de niveau 7 inscrite au RNCP, cette formation s’adresse aux cadres ou dirigeants des établissements médico-sociaux qui souhaitent, selon le cas, prendre ou conforter un poste de direction d’établissement, de pôle, de groupement ou de direction générale, du secteur social et médico-social.

Pour connaitre les détails du programme de la formation et les dates des prochains démarrages :

Formation Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale

Interview avec Christophe Sisternas – Formation D.E.M.S.E en reconversion professionnelle

Interview avec Christophe Sisternas – Formation D.E.M.S.E en reconversion professionnelle

En juillet, à l’issue de la soutenance de son mémoire professionnel, Christophe Sisternas, diplômé de la formation « Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale » en reconversion professionnelle, a partagé avec nous son parcours et les raisons qui l’ont amené à un changement de carrière. 

Christophe Sisternas, 54 ans : 

« Je suis père de trois enfants, j’ai un enfant polyhandicapé âgé de 20 ans et depuis des années j’ai le sentiment que je peux contribuer au secteur médico-social durant une partie de ma vie professionnelle.

Après avoir passé 30 ans dans l’industrie des équipements de blanchisserie et de cuisine professionnelle, une industrie internationale, où j’ai occupé des postes à responsabilités sur trois continents pour gérer les aspects marketing, communication et développement commercial, je souhaite maintenant me réorienter vers le médico-social pour apporter mon aide et soutien aux autres.

La formation que j’ai suivie avec Espace Sentein est extrêmement intéressante. Elle m’a permis de découvrir le secteur médico-social et était très bien organisée, avec des documents et des outils pratiques. L’intérêt de la formation réside non seulement dans les outils et le contenu, mais aussi dans les interactions avec des professionnels de haut niveau du secteur, tels que des directeurs généraux d’associations ou d’établissements. Cela permet d’avoir une vision complète à 360 degrés de tous les aspects du secteur médico-social. Les échanges sont nombreux et interactifs, ce qui rend l’expérience très enrichissante.

A la fin du cursus, dans mon mémoire professionnel, j’ai choisi d’aborder le sujet vaste et fondamental de la dualité indispensable entre la communication interne qui permet de fédérer les équipes et travailler ensemble vers les mêmes objectifs, et la communication externe avec les autorités de santé, les conseils départementaux et d’autres acteurs influents du secteur médico-social pour arriver en finalité à accompagner les usagers de la meilleure façon.

À l’âge de 54 ans, j’ai encore au moins dix ans, voire plus, à consacrer à ma vie professionnelle. Mon objectif est de contribuer, de fédérer et de veiller à ce que l’accompagnement des usagers, qui est en constante augmentation, soit de plus en plus bénéfique pour eux. Ce serait mon accomplissement. »

_________________

“Dirigeant de l’économie médico-sociale”, est une formation créée et animée par Espace Sentein. Permettant de passer une certification professionnelle de niveau 7 inscrite au RNCP, cette formation innovante offre aux cadres issus du secteur ordinaire les compétences et outils nécessaires pour accéder aux fonctions stratégiques et éthiques des établissements et services sociaux et médico-sociaux.

Pour connaitre les détails du programme de la formation et les dates des prochains démarrages :

Formation Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale en reconversion professionnelle

Interview avec Thierry Tible – Formation Intervenant de l’Évaluation

Interview avec Thierry Tible – Formation Intervenant de l’Évaluation

A l’occasion du dernier regroupement d’une session de formation « Intervenant de l’Évaluation des Établissements et Services Sociaux et Médico-Sociaux », nous avons interviewé Thierry Tible, participant de la formation et evaluateur des ESSMS experimenté.

Depuis la publication du nouveau dispositif d’évaluation de la qualité des ESSMS en mars 2022, les évaluateurs doivent assimiler les nouvelles pratiques et exigences de la HAS :

– le référentiel d’évaluation unique, 

– les critères d’évaluation génériques et spécifiques,

– les méthodes d’évaluation communes à tous les ESSMS,

– le nouveau calendrier d’évaluation,

– la norme NF EN ISO/CEI 17020

– la plateforme SYNAE …

Ces éléments essentiels constituent le programme de la formation « Intervenant de l’Évaluation des ESSMS » proposée et animée par Espace Sentein en partenariat avec AFNOR Certification.

Aujourd’hui, nous sommes ravis de partager le témoignage post-formation de Thierry Tible, dans lequel il évoque les changements apportées à la procédure de l’évaluation, son approche en tant qu’évaluateur expérimenté ayant réalisé avec succès plus de 150 évaluations des ESSMS.

Pour connaitre les détails du programme de la formation et les dates des prochains démarrages :

Formation Intervenant de l’Évaluation des ESSMS

Interview avec Joël May – Formation Intervenant de l’Evaluation des ESSMS

Interview avec Joël May – Formation Intervenant de l’Evaluation des ESSMS

A l’occasion du lancement de la nouvelle formation « Intervenant de l’Evaluation des ESSMS » nous avons interviewé Joël May, formateur à Espace Sentein, sur le contexte de l’évaluation des établissements et services sociaux et médico-sociaux en 2022.

En mars 2022 la Haute Autorité de Santé (HAS) a publié le nouveau dispositif d’évaluation de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS).

« La démarche d’évaluation portée par la Haute Autorité de Santé (HAS), vise prioritairement à permettre à la personne accompagnée d’être actrice de son parcours, à renforcer la dynamique qualité au sein des établissements et services et à promouvoir une démarche porteuse de sens pour les ESSMS et leurs professionnels. » (HAS – Procédure d’évaluation des ESSMS – mai 2022)

Les changements apportés sont nombreux : le référentiel d’évaluation unique, les critères d’évaluation génériques et spécifiques, les méthodes d’évaluation communes à tous les ESSMS, le nouveau calendrier d’évaluation, la fin du dédoublement des évaluations externes/internes…

Afin de permettre aux professionnels d’obtenir les compétences nécessaires pour réaliser des missions d’évaluation de la qualité d’ESSMS, Espace Sentein a conçu, en partenariat avec AFNOR Certification, une nouvelle formation « Intervenant de l’Evaluation des ESSMS » qui est venue remplacer le cursus « Evaluateur Externe Expert des Organisations d’Economie Sociale ».

Le Programme de la formation « Intervenant de l’Evaluation des ESSMS » a été construit en conformité avec le cadre de l’évaluation des ESSMS porté par la HAS. Il aborde notamment :

  • Le cahier des charges de l’évaluation de la HAS
  • La norme NF EN ISO/CEI 17020
  • La procédure de l’évaluation de la HAS
  • La méthode d’évaluation de la HAS : l’accompagné traceur, le traceur ciblé, l’audit système
  • La plateforme SYNAE, le questionnement évaluatif et la cotation des critères
  • Le rapport d’évaluation

Pour en savoir plus sur la formation :

Intervenant de l’Evaluation des ESSMS

Portrait : Audrey Ferullo, une Idel engagée à la tête d’une CPTS

Portrait : Audrey Ferullo, une Idel engagée à la tête d’une CPTS

Audrey Ferullo, formation coordinateur de CPTS

Article publié le 26/10/2022 sur https://www.espaceinfirmier.fr/ Auteur : Isabel Soubelet

Passée par une première expérience à Montréal, Audrey Ferullo, infirmière, s’est installée en libérale en 2010. Depuis trois ans, elle est coprésidente et coordonnatrice de la CPTS Aix Sainte-Victoire. Très engagée, elle vient d’obtenir une double certification. Elle nous livre son témoignage et ses ambitions pour la profession qu’elle défend haut et fort.

Quel regard portez-vous sur l’évolution des métiers de la santé et la création des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) ?

L’arrivée des CPTS révolutionne profondément au niveau structurel les secteurs du médical, du médico-social, et du social. Même si elles ont plusieurs missions, l’idée principale des CPTS est d’améliorer l’accessibilité aux soins, la continuité des soins et de travailler sur les parcours. L’intérêt est que les CPTS sont faites par et pour les professionnels. Elles émergent du terrain dans un cadre qui est assez large afin qu’il soit à l’image des besoins du territoire. Ainsi, à Aix-en-Provence, nous n’aurons pas les mêmes besoins ni les mêmes priorités qu’à Gardanne ou Vitrolles. Dans la CPTS d’Aix Sainte-Victoire, nous avons choisi d’améliorer en priorité la gériatrie et la santé mentale où les ruptures de parcours chez les patients sont nombreuses car il y a un cloisonnement qui dure depuis des années entre les différentes structures, entre le privé et le public. L’idée d’une CPTS est vraiment d’apprendre à travailler ensemble de manière coordonnée afin d’avoir le bon soin, au bon moment, au bon endroit, au bon patient et par le bon professionnel. Il faut vraiment désengorger les services d’urgence. À titre personnel, je suis infirmière libérale mais solidaire de mes collègues hospitaliers, et de la profession en général. Depuis le printemps et jusqu’à aujourd’hui, je fais quelques nuits par mois en renfort dans les équipes du service d’urgence de l’Hôpital d’Aix-en-Provence. C’est un moyen aussi d’actualiser mes compétences et de garder les bonnes pratiques.

Vous venez d’obtenir récemment une double certification, pourquoi avoir suivi cette formation certifiante ?  

Ce choix a émergé dès la création de la CPTS Aix Sainte-Victoire en 2019. À cette époque, de nombreux coordinateurs de CPTS en PACA, professionnels de santé, et majoritairement infirmiers libéraux, ont constaté que des outils leur manquaient pour coordonner les structures. Nous avons avec l’URPS Médecins Libéraux PACA, qui nous soutient depuis le début, co-construit une formation qui correspondrait à nos attentes et qui nous faciliterait l’exécution de ce poste. La formation, d’une durée de 18 mois (de février 2021 à septembre 2022) a été instaurée au sein de l’Espace Sentein (1) à Montpellier avec de nombreux cours théoriques en visioconférence (2 jours en présentiel sur 39 jours de cours). Elle comporte une double certification de niveau 7 à savoir, dirigeant de l’économie médico-sociale (qui existait déjà), et coordonnateur de structure d’exercice coordonné dont c’était la première promotion avec 26 stagiaires dont 90 % issus du monde sanitaire, majoritairement des IDEL. Même si suivre la formation s’est fait sur la base du volontariat, cela a demandé beaucoup d’engagement, de motivation et même des sacrifices. Nous avons vraiment pu nous soutenir mutuellement et aujourd’hui, nous poursuivons notre travail d’échanges, même non formalisé, entre les CPTS des Bouches du Rhône, et même de Paca. Cela a renforcé les liens de notre communauté.

Quels sont les atouts de cette formation ?

L’objectif de cette formation est vraiment de monter en compétences sur le management, la gestion de budget, les techniques d’animation et de gestion de projet, la gestion d’équipe, les ressources humaines, la communication…Le but est d’outiller chacun afin de pouvoir diriger et manager une structure sachant que la spécificité d’une CPTS est de manager des professionnels de santé libéraux. C’est toute la complexité ! Il n’y a pas de lien hiérarchique descendant. Tout le management se fait de manière transversale. On ne peut pas imposer des choses. Il faut expliquer, communiquer, être facilitateur pour le changement et donner envie aux professionnels de se mettre en action et de travailler autour du projet de santé. D’un côté, pour améliorer leurs pratiques quotidiennes, mais in fine, pour améliorer considérablement la prise en charge globale des usagers du territoire. La formation apporte beaucoup de méthodologie, des outils organisationnels et des éléments de gestion des ressources humaines et prévisionnelle des budgets. Elle apprend à améliorer les actions dans la durée, et donc à avoir à l’esprit la double gestion, du temps et du financement. Elle donne une vision globale de la stratégie que l’on va mettre en œuvre concrètement. À la CPTS Sainte-Victoire, notre but est de mettre en œuvre toutes les actions possibles pour devenir un acteur incontournable du territoire et facilitatrice au changement. L’enjeu est de faire avec et pour les autres, et non à la place de.

Propos recueillis par Isabel Soubelet

(1) www.espace-sentein.fr

Son parcours en quelques dates  

2006 : Infirmière diplômée d’Etat, IFSI Victoria Desjardins, Hôpital Saint-Joseph à Marseille (8ème)

2006 : Intègre pendant 18 mois l’Institut de cardiologie de Montréal au Québec

2008 : IDE au bloc opératoire, Hôpital Saint-Joseph à Marseille (8ème)

2010 : Installation comme infirmière libérale à Marignane (Bouches-du-Rhône)

2013 : Création de son cabinet en libéral à Aix-en-Provence

2016 : Administratrice de l’URPS Infirmière Paca

2017 : Conseillère départementale de l’Ordre infirmier des Bouches-du-Rhône

2019 : Coprésidente et coordonnatrice de la CPTS Aix Sainte-Victoire

2021 : Secrétaire générale de l’Ordre infirmier Paca-Corse

2022 : Obtention de la double certification niveau 7 « Dirigeant de l’économie médico-sociale » et « Directeur/coordinateur de structure d’exercice coordonné ». Son mémoire « Le management fédérateur et facilitateur de changement dans une organisation de structure d’exercice coordonné ».

Pour en savoir plus sur la formation :

Coordinateur/trice de CCPTS

Rencontre : Karim Bouziane, fondateur de l’association Un Toit Où Apprendre

Rencontre : Karim Bouziane, fondateur de l’association Un Toit Où Apprendre

Karim Bouziane, ancien stagiaire du cursus « Dirigeant de l’Economie Médico-Sociale » a fondé l’Association Un Toit Où Apprendre en 2015. Depuis, l’association accueille des mineurs non-accompagnés et les suit sur plusieurs dimensions : l’hébergement, la santé, la scolarité.

Lors d’une rencontre dans les locaux de l’Association, rue d’Alco à Montpellier, Karim Bouzine nous raconte son parcours, ses projets et partage son expérience de la formation DEMS.

Aller au contenu principal