Espace Sentein - Accueil

Fiche formation : Référent Bientraitance

3 Mar 22 | À la une, Bon à savoir, Médico-social | 0 commentaires

Référent Bientraitance

La bientraitance – une qualification du « savoir-être ».

La promotion de la culture de bientraitance est primordiale dans le secteur social, médico-social et sanitaire.

La bientraitance est une culture globale de prise en charge du patient ou de l’usager, ayant pour ambition le strict respect de leurs droits et libertés, la prise en compte de leurs besoins fondamentaux, la prévention des situations de maltraitance dans toutes pratiques professionnelles ou/et institutionnelles.

Tout acteur œuvrant auprès de publics fragiles et vulnérables, doit être doté de cette culture, c’est une qualification nécessaire pour l’exécution de toute prestation dans le secteur.

Qui peut devenir Référent Bientraitance ?

La fonction de Référent Bientraitance ne nécessite aucun prérequis de base particulier. Tout professionnel travaillant dans un établissement ou un service social et médico-social, peut, par son engagement, assumer ce rôle.

La fonction de Référent Bientraitance se fonde avant tout sur la volonté de promouvoir la culture de bientraitance au sein de son organisation, sur sa sensibilité au raisonnement éthique, sur le simple « bon sens », sur la capacité d’être en veille permanente. Il interroge ses pratiques au quotidien et participe aux démarches d’amélioration continue de la qualité, tout en engageant les parties prenantes autour de la personne en situation de vulnérabilité.

Quelles sont les missions du Référent Bientraitance ?

Le rôle de Référent Bientraitance est d’observer, de prévenir et de conseiller le service ou l’établissement.

Sa présence régulière aux réunions institutionnelles nourrit sa veille permanente et sa légitimité conférée par sa lettre de mission qui l’autorise à alerter ses collègues sur les conséquences de certaines pratiques qui pourraient être qualifiées de violences passives ou ordinaires.

Il est néanmoins important de distinguer la responsabilité de la bientraitance et de la prévention de la maltraitance portée par la direction, et le rôle fonctionnel non-hiérarchique du Référent Bientraitance.

Ses missions s’articulent autour des axes suivants :

  • L’animation des temps de formation interne, des groupes de réflexion. Le Référent Bientraitance apporte son approche en matière des savoirs et savoir-être auprès des professionnels et de la direction.
  • Il relève de sa mission de soutenir et diffuser la politique bientraitance institutionnelle, en référence au Projet d’Établissement ou de Service.
  • Lors des évaluations externes, le Référent Bientraitance témoigne de ce qui est fait en matière de la promotion de la bientraitance au sein de l’établissement.
  • Gérant le recueil des insatisfactions lors des évaluations internes, il peut être un interlocuteur privilégié des aidants et des usagers.
  • Le Référent Bientraitance participe aux meilleures réponses lors de la survenue d’événements relatifs à la maltraitance.
  • Il a sa place légitime dans les COPIL de la Démarche d’Amélioration Continue.

Quelle est l’approche pédagogique de la formation « Référent Bientraitance » ?

L’approche pédagogique choisie par Espace Sentein pour aborder la formation prend pour base l’expérience « terrain » de ses participants.

Les différents exposés et exercices pratiques participent pleinement à l’appropriation des Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles et en particulier « La bientraitance : définition et repères pour sa mise en œuvre ». L’approche collective permet d’aborder des exemples de situations professionnelles et ainsi s’approprier progressivement la mise en œuvre des repères proposés.

Un temps est dédié à l’acquisition du cadre juridique et règlementaire, des droits des usagers, des risques individuels et collectifs encourus par les actes de maltraitance, notamment sur le plan pénal.

Sont abordés également les modalités de la lutte contre les risques de maltraitance, le circuit de signalement, le devoir citoyen de la déclaration.

Formateur interne, le Référent Bientraitance doit avoir la capacité de transmettre les connaissances et savoir-être à l’ensemble des professionnels. Les outils d’animation de groupes de réflexion, de formation, sont apportés aux apprenants afin de leur permettre d’assumer cette tâche avec efficacité.

La certification AFNOR proposée en fin du cursus, atteste de l’expertise individuelle, légitime la fonction du Référent Bientraitance, appuie son engagement professionnel.

En savoir plus sur la formation et les prochaines dates de démarrage

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal