Espace Sentein - Accueil

Évaluateur externe : une opportunité pour les professionnels du médico-social

4 Mai 16 | Actualités | 0 commentaires

Les 26 et 27 mai prochains, à Montpellier, Espace Sentein va accueillir les nouveaux participants à la formation “Évaluateur externe et externe expert des organisations de l’économie sociale”. Il s’agira de la 72ème promotion sur ce thème de formation, qui réunit de futurs évaluateurs qui pourront continuer à exercer leurs responsabilités professionnelles tout en réalisant ponctuellement des évaluations, ou se lancer en indépendant.

Les personnes prenant la voie de l’évaluation externe choisissent généralement de valoriser leurs fonctions actuelles de dirigeant ou d’exercer le métier d’évaluateur externe à part entière.

Que l’on soit dirigeant encore en poste ou indépendant, le métier d’évaluateur externe est appréhendé de façon différente.

Deux grands profils se retrouvent ainsi chez les évaluateurs externes.

Être évaluateur externe tout en occupant des fonctions de direction

Pour un dirigeant qui est encore en poste, se former à l’évaluation externe peut servir plusieurs objectifs, autant d’un point de vue professionnel que personnel.

Devenir évaluateur externe permet ainsi au dirigeant :

  • D’actualiser ses compétences, afin d’améliorer la performance de son organisation
  • De s’ouvrir sur l’extérieur et ainsi comparer ses pratiques, en travaillant avec d’autres professionnels de différents types d’établissements
  • De sécuriser son parcours professionnel grâce à une nouvelle compétence
  • De pouvoir se préparer à exercer une activité indépendante après une carrière de dirigeant d’ESSMS bien remplie, en faisant bénéficier la profession de son expérience, tout en s’assurant un revenu complémentaire

Être évaluateur externe indépendant

Pour les évaluateurs externes indépendants, quel que soit leur statut, la formation proposée par Espace Sentein répond à un autre objectif : il s’agit pour eux de détenir une expertise et d’être légitimes en proposant leurs services. La certification Afnor leur confère précisément cette reconnaissance.

Le cursus de formation les dote d’un ensemble de compétences nécessaires à la réussite de leur projet. Il s’agit pour eux d’être en capacité de proposer aux établissements et services une palette de services. Le marché de l’évaluation est tel, que cette seule expertise n’est plus suffisante pour assurer le plein emploi d’un évaluateur externe.

Ses nouvelles compétences vont permettre à l’évaluateur externe d’assurer des activités de «conseil » complémentaires qui répondent à différents besoins des établissements du secteur social et médico-social.

Ainsi, un évaluateur externe indépendant va-t-il pouvoir conseiller un établissement qu’il n’aura pas, bien sûr, lui-même évalué, sur la mise en place des préconisations qui ont été données lors de l’évaluation externe, ou l’aider à mettre en place les recommandations de bonnes pratiques professionnelles.

Une autre compétence utile souvent déployée par les évaluateurs externes, est celle de la formation, afin de former à l’évaluation, aux bonnes pratiques professionnelles ou encore au management, les professionnels des établissements.

Ces champs de compétences sont pleinement intégrés à la formation “Évaluateur externe et externe expert des organisations de l’économie sociale” certifié AFNOR proposée par Espace Sentein. Pour en savoir plus et consulter le programme, cliquer ici.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal