Espace Sentein - Accueil
Parcours de formation Coordonnateur/trice de parcours dans les secteurs social, médico-social et sanitaire

Parcours de formation Coordonnateur/trice de parcours dans les secteurs social, médico-social et sanitaire

Coordonnateur de parcours dans les secteurs social, médico-social et sanitaire

Parcours de formation et certification AFNOR

Management et Coordination de Parcours

Le parcours de formation Coordonnateur/trice de parcours dans les secteurs social, médico-social et sanitaire a pour objectif d’apporter une réponse au « Zéro sans solution » et d’éviter les ruptures de parcours qui engendrent souvent des situations difficiles, voire de détresse.

  • En partenariat avec AFNOR
  • Téléprésentiel
  • Présentiel
  • En simultané
  • 10 jours sur 4 mois
  • Eligible CPF

Espace Sentein Afnor Certification

Coordonnateur de parcours dans les secteurs social, médico-social et sanitaire

Depuis la loi de rénovation sociale et médico-sociale qui impose aux professionnels de mettre en place un projet personnalisé, les établissements et services doivent désormais aller au-delà et structurer le parcours des usagers qu’ils accompagnent.

La loi HPST (Hôpital, Patients, Santé, Territoire), la nécessaire mise en place des coordinations entre le secteur social, médico-social et sanitaire, la loi de rénovation du système de santé avec l’avènement de la réponse accompagnée pour tous (RAPT) et des DAC (Dispositifs d’appui à la coordination), plus récemment la création des communautés 360… autant de textes qui convergent pour imposer aux établissements et services de coordonner et maîtriser le parcours des Personnes qu’ils accompagnent.

Dans ce cadre, et devant une demande sociale en hausse et la pression des autorités de contrôle et tarification, les organisations sociales et médico-sociales ne doivent plus rester sans réponses structurées, lisibles et pertinentes.

La coordination des parcours a donc pour objectif d’apporter une réponse au « Zéro sans solution » et se doit d’éviter les ruptures de parcours qui engendrent souvent des situations difficiles, voire de détresse.

Le responsable d’établissement doit ainsi s’organiser pour garantir la mise en place et la continuité des parcours tant en interne qu’en externe au bénéfice des personnes qui lui sont confiées.

Les choix de partenariats, de coopérations, d’organisation relèvent dès lors d’une vraie stratégie et doivent ainsi répondre non seulement aux attentes et besoins des Personnes accompagnées mais aussi aux attentes du territoire.

Maîtriser dans chaque établissement et service les parcours, les coordonner en interne et en externe, est désormais devenu la priorité.

Le parcours de formation et la certification AFNOR

  • Formation 1 : La formation « Management et coordination de parcours » conçue et animée par Espace Sentein. Validation QCM et attestation de formation. Durée : 7 jours.
  • Formation 2 : La formation « Mise en oeuvre de la prise en charge des usagers du service social ou médico-social ». Validation : Bloc de compétences n°4 de la certification professionnelle « Chef de Service des établissements sociaux et médico-sociaux » enregistrée au RNCP sous la référence RNCP34808 par décision du 23/07/2020 à l’initiative d’Espace Sentein (organisme certificateur). Durée : 3 jours. 
  • Certification de personnes AFNOR Certification (optionnelle) : Évaluation des compétences par AFNOR Certification : QCM. Obtention de la certification de personnes AFNOR Certification pour 3 ans, à l’issue desquels elle doit être renouvelée auprès d’AFNOR Certification.
  • Être titulaire d’un diplôme de niveau 5 (nomenclature 2019) ou supérieur,
  • Justifier d’une expérience de 3 ans dans le secteur social et/ou médico-social et/ou sanitaire, acquise au cours des 10 dernières années.
  • Avoir déjà assuré la responsabilité d’une équipe ou d’un projet.

 

  • Responsables intermédiaires du secteur social, médico-social et de la santé,
  • Professionnels en responsabilité de projet, d’équipe ou de service,
  • Dirigeants du secteur social et médico-social,
  • Dirigeants du secteur de la santé.

Formation 1 :

• Maîtriser le cadre juridique et éthique dans l’accompagnement et la gestion des parcours complexes,
• Appréhender le contexte institutionnel et maîtriser la complexité des politiques publiques en matière de parcours,
• Maîtriser les techniques et stratégies inhérentes à la gestion des cas complexes,
• Élaborer un projet visant à construire un parcours coordonné de l’usager.

Formation 2 :

• Piloter l’élaboration des projets personnalisés des usagers dans le service social ou médico-social,
• Conduire la mise en oeuvre du projet personnalisé,
• Évaluer le projet personnalisé,
• Piloter l’élaboration d’un dispositif de gestion et d’organisation du parcours de l’usager,
• Mettre en oeuvre le dispositif en interne et en externe,
• Évaluer les parcours au regard de l’évolution des projets personnalisés et de l’offre de service d’un territoire.

  • Sur dossier et entretien à distance.
  • Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements et des pièces à réunir pour valider les prérequis.
  • Formation 1 : L’évaluation de la formation « Management et coordination de parcours » consiste à évaluer les connaissances et compétences à partir d’un QCM de 45 questions d’une durée de 1 heure.
  • Formation 2 : La validation du bloc de compétences « Mise en oeuvre de la prise en charge des usagers du service social ou médico-social »
    se fait par une épreuve d’une durée de 2 heures sous forme de d’une mise en situation professionnelle et d’un questionnaire à visée professionnelle.
  • Certification de personnes AFNOR Certification (en option) : QCM de 2 heures en téléprésentiel. Les participants ayant suivi l’intégralité de la formation (formation 1 & 2) disposent de 2 ans au maximum pour passer la certification.

Promotion 19 en téléprésentiel : 1er regroupement en novembre 2024

Coordonnateur de parcours

Contenu du parcours de formation et de certification

Formation 1

FORMATION THÉORIQUE : 49 heures (7 journées - 7h/jour)

Formation « Management et coordination de parcours » conçue et animée par ESPACE SENTEIN

Contenu pédagogique :

  1. Le contexte institutionnel et maîtriser la complexité des politiques publiques en matière de parcours
    Regroupement 1 (7 heures - 1 jour) :
    - Accueil, tour de table et présentation du cursus et de la certification
    - Historique de l’avènement de la coordination de parcours
    - Le contexte institutionnel et les politiques publiques
    - La présentation d’un Dispositif d’Appui à la Coordination (DAC)
    Regroupement 2 (7 heures - 1 jour) :
    - Les différentes institutions et les différents acteurs intervenant dans le champ de la santé, du médico-social et du social
    - L’organisation de l’offre de soins
    - L’organisation de l’offre médico-sociale
    - L’organisation de l’offre sociale
    - Les professionnels du secteur social, médico-social et sanitaire
    - Les partenariats
  2. Le cadre juridique et éthique dans l’accompagnement et la gestion des parcours
    Regroupement 3 (7 heures - 1 jour) :
    - Les libertés et droits fondamentaux
    - Les droits des personnes accueillies en ESSMS
    - Les notions de patients, usagers, clients
    - Les droits des patients
    - Les principes de déontologie des professions paramédicales
    - Les principes de la déontologie médicale
    - Le secret professionnel et l’information partagée
    - Le Règlement Général de la Protection des Données (RGPD)
    Regroupement 4 (7 heures - 1 jour) :
    - Les principes de déontologie du travailleur social
    - Les approches interculturelles des différentes professions intervenant dans la gestion de parcours
    - Les instances d’éthique au service du parcours
    - La notion de santé communautaire
    - Les trois niveaux de prévention définis par l’OMS
    - La méthodologie de l’Éducation Thérapeutique
  3. Les techniques et stratégies inhérentes à la coordination des parcours
    Regroupement 5 (7 heures - 1 jour) :
    - La définition de la coordination de parcours
    - Les enjeux de la coordination de parcours
    - Les principes de la coordination de parcours
    - Le positionnement du gestionnaire de parcours
    - Le projet de parcours coordonné, les situations complexes : Les parcours de vie / Les parcours de soins / Les parcours d’insertion
    sociale / Les parcours d’insertion professionnelle
    Regroupement 6 (7 heures - 1 jour) :
    - Les techniques de gestion des conflits
    - La maîtrise des conduites de réunion
    - La maîtrise de la communication avec les parties prenantes
    - L’entretien motivationnel
    - L’organisation de la concertation clinique
    - L’évaluation formative
  4. Les ressources pour élaborer un projet visant à construire un parcours coordonné de l’usager
    Regroupement 7 (7 heures - 1 jour) :
    - Les principales sources de financement d’un Projet Parcours
    - Les techniques et stratégies des décideurs
    - Les concepts clés inhérents aux financeurs
    - L’appropriation de la RBPP « Pratique de coopération et de coordination du parcours de la personne en situation de handicap »

ÉVALUATION FINALE : 1 heure (hors temps de formation)
Cette évaluation finale est organisée, par Espace Sentein, en téléprésentiel, à la fin de la formation théorique et consiste à évaluer les connaissances et compétences à partir d’un QCM en ligne de 45 questions d’une durée de 1 heure sur la base d’un point par bonne réponse.

- 01. Maîtriser le cadre juridique et éthique dans l’accompagnement et la gestion des parcours complexes : 9 questions. Compétence acquise >= 5 bonnes réponses.
- 02. Appréhender le contexte institutionnel et maîtriser la complexité des politiques publiques en matière de parcours : 13 questions. Compétence acquise >= 7 bonnes réponses.
- 03. Maîtriser les techniques et stratégies inhérentes à la gestion des cas complexes : 15 questions. Compétence acquise >= 8 bonnes réponses.
- 04. Élaborer un projet visant à construite un parcours coordonné de l’usager : 8 questions. Compétence acquise >= 4 bonnes réponses.

Formation 2

FORMATION THÉORIQUE : 21 heures (3 journées - 7h/jour)
Formation « Mise en oeuvre de la prise en charge des usagers du service social ou médico-social » sanctionnée par le bloc de compétences n°4 de la certification "CDS" (RNCP34808BC04, à l'initiative d'Espace Sentein.)

Contenu pédagogique :

  1. Le management de la prise en charge des personnes accueillies
    Regroupement 1 (7 heures - 1 jour) :
    - Les principes réglementaires qui encadrent le projet personnalisé
    - Le projet personnalisé et les RBPP
    - Les différentes parties prenantes du projet personnalisé
    Regroupement 2 (7 heures - 1 jour) :
    - Le dispositif SERAFIN-PH
    - Le projet personnalisé et l’évaluation, les attentes des autorités
    - Les outils du référent projet personnalisé
  2. Le management de l’accompagnement du parcours des usagers
    Regroupement 3 (7 heures - 1 jour) :
    - L’élaboration et la mise en oeuvre d’un dispositif de gestion et d’organisation du parcours de la personne accompagnée
    - Les partenaires et acteurs potentiels dans le parcours de l’usager
    - Les objectifs et les indicateurs des différentes étapes du parcours de l’usager
    - L’évaluation du parcours de l’usager au regard de l’évolution des projets d’accompagnement personnalisé et de l’offre de servic d’un territoire.

• Certification (2 heures, non assimilables à du temps de formation) :
À l’issue de la formation théorique, une épreuve sur table est organisée sous forme de 2 mises en situation professionnelle.

- Mise en situation n°1 : À partir du questionnaire de satisfaction d’un usager, de son contrat de séjour, et de la présentation
du service dans lequel il séjourne, le candidat doit formaliser la trame de son projet personnalisé, de son élaboration à son
évaluation.

- Mise en situation n°2 : À partir de la situation d’un usager, le candidat doit répondre à un questionnaire à visée profession-
nelle qui lui permettra de démontrer sa capacité à coordonner le parcours des usagers, notamment en :
- identifiant les acteurs du parcours
- déterminant les objectifs visés et les indicateurs d’évaluation
- présentant la méthodologie de mise en oeuvre et d’évaluation du parcours.

 

Certification de personnes AFNOR Certification (optionnelle)

CERTIFICATION OPTIONNELLE : 2 heures (hors temps de formation)
Dès lors que les participants ont suivi l’intégralité de l’action de formation (formation 1 et 2) et qu’ils se sont inscrits, en ligne, à la certification de personnes intitulée “Coordonnateur(trice) de parcours complexes” d’AFNOR Certification, ils sont autorisés à passer l’épreuve certificative.

Cette épreuve est organisée, en téléprésentiel, par AFNOR Certification et se déroule sous sa surveillance. Elle est composée d’un QCM de 70 questions, réalisé sur ordinateur, portant sur la connaissance des politiques publiques, des déclinaisons des politiques nationales vers les politiques locales, des composantes de l’offre sur un territoire, l’analyse des attentes et besoins des usagers, la maîtrise des dispositifs sanitaires, sociaux et médico-sociaux et leurs interactions, la gestion de projets et l’animation d’équipe, la connaissance de l’ingénierie des gestionnaires de cas Alzheimer, la connaissance des réseaux et le développement et le management des partenariats.
En cas de réussite à l’épreuve (70% de bonnes réponses, minimum) et après vérification des prérequis, le dossier du candidat est présenté à la décision de certification d’AFNOR Certification. La certification de personnes est prononcée pour une durée de 3 ans.

 

Certification délivrée

  • Formation 1 : Une attestation de formation « Management et coordination de parcours » est délivrée par ESPACE SENTEIN à chacun des participants sur laquelle les résultats des évaluations sont mentionnés.
  • Formation 2 : La formation est sanctionnée, sous réserve de réussite aux épreuves, par le certificat de compétences n°4 de la certification
    professionnelle de Chef de service des établissements et services sociaux et médico-sociaux de niveau 6, enregistrée au RNCP sous le n°34808 par décision de France Compétences du 04/03/2021 publiée au J.O. n°0069 du 21/03/2021. La certificat de bloc (RNCP34808BC04) est délivrée par Espace Sentein (organisme certificateur) et est valable sans limitation de durée.
  • Certification de personnes AFNOR Certification(en option) : La certification de personnes « Coordonnateur/trice de parcours complexes » est délivrée par AFNOR Certification sous réserve d’inscription et de réussite aux épreuves. Cette certification est valable pendant 3 ans à l’issue desquels elle doit être renouvelée auprès d’AFNOR Certification.

      Durée du dispositif

      Le parcours de formation et de certification Coordonnateur de parcours se déroule en 70 heures, soit 10 journées de formation de 7 heures organisées en 10 regroupements de formation de 1 journée.

      Modalités d’organisation

      Rythme : en discontinu

      Modalités d’apprentissage : en présentiel et téléprésentiel

      Nombre de stagiaires : de 15 à 25 stagiaires maximum.

      Horaires : de 08h30 à 16h50.

      Coût de la
      formation et
      Financement

      Tarifs et informations complémentaires concernant le parcours de formation « Coordonnateur de parcours » sur demande, vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

      Frais annexes

      • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
      • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

      Financement

      Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement.

      Nos formateurs

      Les formateurs et intervenants, tous experts du secteur social et médico-social et/ou de celui de la formation continue, participent à la réussite professionnelle des stagiaires  du cursus “Coordonnateur de parcours dans les secteurs social, médico-social et sanitaire”. Pour la plupart d’entre eux à temps partagé, dirigeants d’établissements, d’associations ou d’institutions partenaires, et enseignants ou intervenants à ESPACE SENTEIN, ils interviennent aussi auprès d’autres dispositifs de formation conduits par Espace Sentein, tels que Ingénieur en Performance, Intervenant de l’Évaluation, Chef de Service, Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale… Ils apportent aux participants un capital inestimable de compétences spécifiques et complémentaires pour se projeter dans l’avenir.

      Les directeurs de formation sont garants de la cohérence du projet pédagogique du cursus. Ils se tiennent à l’écoute de chaque participant afin de lui permettre de trouver les réponses à ses questionnements et les ressources pédagogiques pour réussir ses projets personnel et professionnel.

      Modalités de suivi et d’évaluation

      1 - Suivi de la formation
      • Une feuille d’émargement est signée par demi-journée de formation, à la fois par le stagiaire et par le ou les formateurs présents. Avec le relevé des heures de connexion pour les regroupements en téléprésentiel, elle permet de suivre l’assiduité, la ponctualité et les absences du stagiaire.
      • Une attestation d’assiduité est établie au regard des feuilles d’émargement et des temps de connexion pour les regroupements en téléprésentiel. Un certificat de réalisation est transmis aux financeurs.
      • Un compte rendu est rédigé par le formateur de façon à consigner en particulier le respect ou non des objectifs, les temps forts, les anomalies constatées, les suggestions et propositions d’amélioration. Ces informations seront analysées par le directeur pédagogique et les responsables d’Espace Sentein dans un souci d’amélioration continue de la qualité de la prestation proposée.
      2 - Évaluation de la formation

      Evaluation des connaissances et compétences métier :

      • À l’issue de la plupart des thèmes de formation, un QCM en ligne (dure moyenne estimée : 10 mn) est renseigné par les participants pour apprécier l’acquisition des connaissances, méthodologies et outils acquis durant la formation.
      • Formation 1 : L’évaluation de la formation « Management et coordination de parcours » consiste à évaluer les connaissances et compétences à partir d’un QCM de 45 questions d’une durée de 1 heure.
      • Formation 2 : La validation du bloc de compétences « Mise en oeuvre de la prise en charge des usagers du service social ou médico-social »
        se fait par une épreuve d’une durée de 2 heures sous forme d’un questionnaire à visée professionnelle.
      • Certification de personnes AFNOR Certification (en option) : QCM de 2 heures en téléprésentiel, portant sur la connaissance des politiques publiques, des déclinaisons des politiques nationales vers les politiques locales, des composantes de l’offre sur un territoire, l’analyse des attentes et besoins des usagers, la maîtrise des dispositifs sanitaires, sociaux et médico-sociaux et leurs interactions, la gestion de projets et l’animation d’équipe, la connaissance de l’ingénierie des gestionnaires de cas Alzheimer, mais également le développement et le management des partenariats. Les participants ayant suivi l’intégralité de la formation (partie 1 & 2) disposent de 2 ans au maximum pour passer la certification.

       

        Evaluation des aptitudes et comportements professionnels :

        • Chaque stagiaire peut auto-évaluer ses aptitudes et comportements professionnels via un questionnaire de positionnement. Il est conseillé de réaliser ce positionnement en début et en fin de formation.
        3 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
        • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de chaque regroupement (document interne à Espace Sentein). Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
        • Une analyse collective est organisée après l’épreuve de certification. Elle vise à recueillir l’avis et les propositions d’amélioration
          des stagiaires.
        • Un questionnaire d’évaluation à froid, envoyé trois mois après la formation à chaque participant, permet d’identifier les effets de la formation et de vérifier si les acquis ont pu être mis en œuvre.
        4 - Évaluation de l’employabilité des stagiaires

        Trois enquêtes, sous forme de questionnaires en ligne, à 6 mois, à 12 mois et à 24 mois sont réalisées afin de suivre le devenir professionnel des stagiaires et d’élaborer des statistiques notamment sur l’évolution des placements des stagiaires.

        Les moyens mis en œuvre
        • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires en début d’action pour permettre une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire d’exprimer ses attentes,
        • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
        • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques au cours desquels chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
        • Un espace numérique destiné aux stagiaires (dit « espace stagiaire »), accessible par l’intermédiaire de l’url suivante : https://www.espace-sentein.fr/Espace-Stagiaire pour lequel un identifiant et un mot de passe sont requis (fournis un mois avant le démarrage de la formation) comprenant notamment les programmes, fiches logistiques et documents pédagogiques (conducteurs, textes juridiques, réponses aux questions soulevées lors de la formation, références bibliographiques et QCM) de chaque regroupement,
        • Un conducteur reprenant les points essentiels de la formation, remis à chaque stagiaire au démarrage de chaque intervention pour lui permettre de suivre le déroulement de l’action de formation professionnelle. A l’issue de chaque intervention, un dossier pédagogique illustré, composé d’apports conceptuels, de textes de référence du secteur et de trames méthodologiques, est disponible, en ligne, sur l’espace stagiaire de la formation. Des informations complémentaires viennent compléter le dossier pédagogique, en fonction des besoins et attentes des stagiaires identifiées pendant l’intervention.
        • Une salle Zoom, avec un accès illimité, est mise à disposition des stagiaires durant le cursus de formation, afin de faciliter les
          échanges et le travail collectif, y compris en dehors des heures de formation.

        • Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents, est mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée de dispositifs de présentation vidéo-numériques et de visioconférence.

        • Téléprésentiel : Une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires et accessible via l’outil de visioconférence Zoom, afin qu’ils puissent suivre la formation de manière synchrone, en lien direct avec le(s) formateur(s) intervenant(s), chargé(s) de dispenser la formation et d’apporter une assistance pédagogique à l’ensemble des stagiaires.
        Une convocation par courriel, comprenant le(s) lien(s) Zoom pour accéder à la salle de formation, est envoyée à chaque stagiaire.
        En cas de difficulté technique, le stagiaire peut solliciter directement l’équipe dédiée au sein d’Espace Sentein, par téléphone au 04 67 63 11 11, afin qu’une aide lui soit apportée dans les meilleurs délais.

        Matériel personnel nécessaire :
        – ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-
        casque) et équipé d’une caméra.
        – connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G.

        Indicateurs de résultats

        Indicateurs de résultats pour la formation « Coordonnateur de parcours complexes dans le secteur social, médico-sociale et sanitaire ». (Mise à jour : 20/10/2023)

        %

        Taux de réussite à la certification AFNOR

        Stagiaires formés

        %

        Taux d'abandon

        %

        Taux de satisfaction

        ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

        Accueil possible des personnes en situation de handicap.
        Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
        avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

        Coordinateur de structure d’exercice coordonné

        Coordinateur de structure d’exercice coordonné

        Coordinateur de structure d’exercice coordonné

        Dispositif de formation créé en partenariat avec l’URPS ML PACA. Certification « Coordinateur/trice de structure d’exercice coordonné » en cours de dépôt au RNCP.

        • En partenariat avec l’URPS.M.L. PACA
        • Téléprésentiel
        • Présentiel
        • En simultané
        • 25 jours sur 15 mois

        La formation innovante « Coordinateur/trice de structure d’exercice coordonné » créée par Espace Sentein en partenariat avec l’URPS ML PACA  répond au besoin de développement des structures d’exercice coordonné, en particulier des Communautés Professionnelles Territoriales de Santé en apportant à leurs coordonnateurs les compétences nécessaires pour tenir ce rôle.

        • Être titulaire d’un diplôme de niveau 6 (nomenclature 2019) ou supérieur et pouvoir justifier d’un an expérience dans les secteurs social, médico-social, sanitaire, en poste(s) à responsabilité.
        • Être titulaire d’un diplôme de niveau 5 (nomenclature 2019) ou supérieur et pouvoir justifier d’une expérience de 3 ans dans les secteurs social, médico-social, sanitaire, en poste(s) à responsabilité.

         

        • Coordinateurs et futurs coordinateurs, responsables et cadres dirigeants de CPTS,
        • Médecins, infirmiers et paramédicaux en responsabilités de projets ou d’organisation,
        • Professionnels des secteurs social, médico-social et de la santé, qui souhaitent évoluer sur la coordination au sein d’une structure d’exercice coordonné.

        Ce dispositif permet aux coordinateurs de structures d’exercice coordonné, d’acquérir les compétences stratégiques et opérationnelles nécessaires aux fonctions de coordination de réseau et de direction de structure d’exercice coordonné. À l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

        • Conduire la stratégie opérationnelle de l’organisation, à partir d’un diagnostic interne et externe, par la conception d’un plan d’actions et le pilotage des activités correspondantes

        • Concevoir et manager le projet de santé

        • Coordonner les professionnels de santé et les partenaires de la structure d’exercice coordonné

        • Manager l’équipe de salariés

        • Manager le réseau partenarial avec les autres organisations

        • Conduire la communication interne et externe de la structure d’exercice coordonné

        • Conduire la gestion financière de l’organisation

        • Conduire la démarche d’amélioration continue de la structure d’exercice coordonné

        • Sur dossier et entretien à distance avec la commission d’admission du dispositif, composée de responsables de l’URPS et d’Espace Sentein.
        • Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements et des pièces à réunir pour valider les prérequis.

        Promotion 4 : 1er regroupement en septembre 2024, en simultané (à Montpellier et en téléprésentiel)

        Contenu de la formation Coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonné

        BC 1 - Management stratégique et opérationnel du projet de santé d’une structure d’exercice coordonné (49 heures soit 7 jours)

        Contenu pédagogique :

        • L’organisation du système de santé : médecine de ville et système hospitalier public et privé.
        • Le diagnostic territorial, le projet de santé et les axes des fiches actions.
        • La méthodologie d’un projet professionnel : de l’analyse-diagnostic au regard d’une problématique à l’élaboration des projets stratégiques et opérationnels.
        • La méthodologie de l’analyse-diagnostic de la structure d’exercice coordonné La consolidation et la mise en œuvre du projet de santé de la structure d’exercice coordonné.
        • L’élaboration de la stratégie de la structure d’exercice coordonné et sa mise en œuvre

        Compétences visées :
        Réaliser l’analyse d’une structure d’exercice coordonné existante ou à créer, à l’interne et à l’externe, en s’appuyant sur les outils d’analyse/diagnostic, pour actualiser ou élaborer le projet de santé. Concevoir le projet de santé de la structure d’exercice coordonné à partir de l’analyse diagnostic et du cadre fixé par l’Accord Conventionnel Interprofessionnel, en associant les parties prenantes du projet, pour améliorer l’accès aux soins, l’organisation de parcours pluri-professionnels autour du patient et du développement des actions territoriales de prévention. Traduire les missions obligatoires et optionnelles en objectifs généraux et objectifs spécifiques, à partir de l’Accord Conventionnel Interprofessionnel, afin d’améliorer et sécuriser l’offre de soins du territoire. Décliner les objectifs généraux et spécifiques en plan d’action, au travers de fiches actions, pour apporter des réponses opérationnelles aux besoins identifiés du territoire. Manager le projet de santé en intégrant toutes les parties prenantes, pour mettre en œuvre les buts de la gouvernance et les missions validées par l’Accord Conventionnel Interprofessionnel.

        Durée de l’épreuve : 45 minutes (non assimilables à du temps de formation)
        Présentation écrite et orale : 15 minutes ; Soutenance : 30 minutes.

        BC 2 - Management des ressources humaines d’une structure d’exercice coordonné (42 heures soit 6 jours)

        Contenu pédagogique :

        • Le droit du travail.
        • Le management des ressources humaines. La délégation. La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). Le pilotage de la démarche inclusive.
        • Le management d’équipe : les modes de management, le management des collaborateurs, l’animation du dialogue social
        • La coordination des professionnels de santé de la structure d’exercice coordonné : instances, méthodologie, outils de e-santé, animation des réunions.
        • Le management des actions de soutien opérationnel et logistique aux réseau des professionnels de santé.

        Compétences visées :
        Manager l’équipe de salariés, dans le respect des règles du droit du travail, afin d’atteindre les objectifs fixés par la structure d’exercice coordonné Conduire la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), en fonction des contraintes, des ressources de l’environnement et des choix stratégiques de la gouvernance, afin d’anticiper et prévenir les besoins de l’organisation. Piloter la démarche inclusive dans la structure d’exercice coordonné, en favorisant l’accessibilité de tous les professionnels à leur poste de travail, afin de garantir aux salariés en situation de handicap leur inclusion professionnelle et sociale. Coordonner l’ensemble des professionnels de santé de la structure, en s’appuyant sur le projet de santé et les outils numériques de santé, pour répondre aux besoins de santé d’un territoire et fluidifier le parcours de soins des patients. Conduire des réunions pluridisciplinaires, en permettant l’expression de chacun, pour améliorer l’efficacité de la mise en œuvre du projet de santé. Manager le soutien opérationnel et logistique aux professionnels de santé, en s’appuyant sur les ressources internes et externes de la structure d’exercice coordonné, pour faciliter l’exercice de leurs fonctions.

        Durée de l’épreuve : 45 minutes (non assimilables à du temps de formation)
        Présentation écrite et orale : 15 minutes ; Soutenance : 30 minutes.

        BC 3 - Gestion de la structure d’exercice coordonné (28 heures soit 4 jours)

        Contenu pédagogique :

        • Les règles de gestion des différentes structures d’exercice coordonné L’ACI, l’exercice coordonné. Particularités du financement ACI, Indicateurs ACI, calculs, évaluation.
        • L’élaboration du budget prévisionnel de la structure d’exercice coordonné.
        • Le pilotage du budget de la structure d’exercice coordonné.

        Compétences visées :
        Elaborer le budget dans le respect de l’ACI en vigueur et des règles de gestion des structures d’exercice coordonné, pour parvenir à la meilleure adéquation entre les financements alloués et les objectifs. Piloter la réalisation du budget, en déployant les outils de suivi adaptés, pour assurer le fonctionnement général et pour mener à bien les missions confiées à la structure d’exercice coordonnée.

        Durée de l’épreuve écrite : 2 heures  (non assimilables à du temps de formation)

        BC 4 - Management de la Qualité (21 heures soit 3 jours)

        Contenu pédagogique :

        • L’évaluation du projet de santé : méthodologie, parties intéressées, indicateurs de résultats et indicateurs de moyens.
        • Le management de la démarche d’amélioration continue de la structure d’exercice coordonné.

        Compétences visées :
        Conduire l’évaluation du projet de santé, avec le concours des parties intéressées, pour déterminer l’impact du dispositif sur la structuration de l’offre de soins, sur la prise en charge de la population et sur le recours aux soins. Conduire la démarche d’amélioration continue de la structure d’exercice coordonné, en s’appuyant sur les résultats de l’évaluation, pour améliorer la qualité de l’offre de soins.

        Durée de l’épreuve : 30 minutes  (non assimilables à du temps de formation)

        Présentation écrite et orale : 15 minutes; Soutenance : 15 minutes.

        BC 5 - Management de la communication et des partenariats de la structure d’exercice coordonné (35 heures soit 5 jours)

        Contenu pédagogique :

        • L’élaboration de la stratégie de communication interne et externe de la structure d’exercice coordonné.
        • La mise en œuvre de la stratégie de communication interne de la structure d’exercice coordonné.
        • La mise en œuvre de la stratégie de communication externe de la structure d’exercice coordonné.
        • Le développement du réseau partenarial de la structure d’exercice coordonné et son management

        Compétences visées :
        Concevoir la stratégie de communication, interne et externe d’une structure d’exercice coordonné, au regard de son projet de santé, pour développer son identité, son image et promouvoir ses activités auprès de la population et des acteurs de santé du territoire. Mettre en œuvre la communication interne d’une structure d’exercice coordonné, en s’appuyant sur sa stratégie de communication et son système d’information, pour renforcer l’identité de la structure à travers sa vision et ses valeurs. Mettre en œuvre la communication externe d’une structure d’exercice coordonné, en s’appuyant sur sa stratégie de communication et son système d’information, pour présenter et valoriser son offre de services, son image, sa notoriété, et conforter sa légitimité. Manager le réseau partenarial avec d’autres organisations, en veillant à créer une dynamique pluriprofessionnelle, pour améliorer l’offre de soins et les parcours de santé.

        Durée de l’épreuve : 35 minutes  (non assimilables à du temps de formation)

        Présentation écrite et orale : 15 minutes; Soutenance : 20 minutes

        Épreuve finale de certification (non assimilable à du temps de formation)

        A l’issue de l’obtention des 5 blocs de compétences, le candidat présente et soutient, lors de l’épreuve finale, un mémoire relatif à un projet professionnel devant un jury. Le mémoire repose sur une analyse-diagnostic en première partie, et sur des propositions stratégiques et opérationnelles en seconde partie. Le mémoire est constitué de 30 pages maximum ; les annexes sont limitées à 10 pages. L’épreuve finale permet au candidat de présenter un projet professionnel issu de son expérience professionnelle en cours.

        Pour les candidats n’exerçant pas dans une structure d’exercice coordonné, le projet professionnel est réalisé à la suite de la période de mise en application (dite stage pratique) d’une durée de 60 jours en structure d’exercice coordonné équivalent à 420 heures. La présentation et la soutenance du mémoire permettent au candidat de mobiliser de manière coordonnée les compétences des différents blocs de compétences et de faire valoir sa vision globale du projet et son positionnement de coordinateur de structure d’exercice coordonné. Elles témoigneront de sa capacité à s’exprimer en public et à défendre son projet face à un jury de professionnels composé de 3 membres dont 2 professionnels.

        Durée de l’épreuve : 30 minutes (non assimilables à du temps de formation)

        Présentation écrite et orale : 15 minutes - Soutenance : 15 minutes.

        Certification délivrée

        La formation est sanctionnée par un certificat de compétences, sur lequel les résultats des évaluations des blocs de compétences et de l’évaluation finale sont mentionnés. A titre informatif, les épreuves réalisées par les stagiaires font partie d’un projet de certification professionnelle (non reconnue par l’Etat) intitulée : Coordinateur de structure d’exercice coordonné. Dans le cas où cette certification serait enregistrée au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles, les stagiaires ayant réussi les épreuves en totalité pourront alors s’en prévaloir (conformément aux dispositions de l’article L.6113-9 du Code du travail). Les stagiaires concernés en seront informés par Espace Sentein.

          Durée du dispositif

          Formation théorique

          La formation s’articule sur 15 mois à raison de 1 à 2 jours par mois.
          • 25 journées de formation, réparties en téléprésentiel (classe virtuelle) et/ou en présentiel à Montpellier. Durant les journées de formation, des interventions complémentaires de 1 à 2 heures seront réalisées par des élus et représentants de l’URPS.M.L. ou des partenaires d’Espace Sentein.
          6 regroupements d’évaluation (non assimilables à du temps de formation) à l’issue de chaque bloc de compétences et en fin de formation.

          Modalités d’organisation

          Rythme : en discontinu
          Modalités d’apprentissage : 25 journées de formation, réparties en téléprésentiel (classe virtuelle) et en présentiel à Montpellier.
          Nombre de stagiaires : de 15 à 25 stagiaires maximum.
          Horaires : – Présentiel (Montpellier) : de 08h30 à 17h20 (sauf le dernier jour : de 08h00 à 16h05)
          – Téléprésentiel : de 08h30 à 16h50

          Coût de la
          formation et
          Financement

          Tarifs et informations complémentaires concernant la formation« Coordinateur de CPTS et de structure d’exercice coordonné » sur demande, vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

          Frais annexes

          • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
          • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

          Financement

          Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement. 

          Nos formateurs

          Les formateurs et intervenants, tous experts du secteur social et médico-social et/ou de celui de la formation continue, participent à la réussite professionnelle des stagiaires de la formation “ Coordinateur de de structure d’exercice coordonné ”. Pour la plupart d’entre eux à temps partagé, dirigeants d’établissements, d’associations ou d’institutions partenaires, et enseignants ou intervenants à ESPACE SENTEIN, ils interviennent aussi auprès d’autres dispositifs de formation conduits par Espace Sentein, tels que Ingénieur en Performance, Chef de Service, Coordonnateur de Parcours Complexes, Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale… Ils apportent aux participants un capital inestimable de compétences spécifiques et complémentaires pour se projeter dans l’avenir.

          La directrice de formation est garante de la cohérence du projet pédagogique du cursus. Elle se tient à l’écoute de chaque participant afin de lui permettre de trouver les réponses à ses questionnements et les ressources pédagogiques pour réussir ses projets personnel et professionnel.

          Modalités de suivi et d’évaluation

          1 - Suivi de la formation
          • Une feuille d’émargement est signée par demi-journée de formation, à la fois par le stagiaire et par le ou les formateurs présents. Avec le relevé des heures de connexion, elle permet de suivre l’assiduité, la ponctualité et les absences du stagiaire.
          • Une attestation d’assiduité est établie au regard des feuilles d’émargement et du temps de connexion, puis est communiquée aux financeurs et au stagiaire.
          • Un compte rendu est rédigé par le formateur de façon à consigner en particulier le respect ou non des objectifs, les temps forts, les anomalies constatées, les suggestions et propositions d’amélioration. Ces informations seront analysées par le directeur pédagogique et les responsables d’ESPACE SENTEIN dans un souci d’amélioration continue de la qualité de la prestation proposée.
          2 - Évaluation des connaissances et compétences

          • A l’issue de chaque thème de formation, un QCM en ligne est renseigné par les participants pour apprécier l’acquisition des connaissances, méthodologies et outils acquis durant la formation.

          • A l’issue de chaque bloc de compétences, une évaluation est organisée selon les modalités définies dans le déroulé de la formation ci-avant.

          • A la fin du cursus de formation, chaque stagiaire présente et soutient son mémoire devant un jury. Ce mémoire comprend l’analyse- diagnostic d’une organisation de l’économie sociale et le projet professionnel de management stratégique qui en est issu.

          3 - Évaluation des aptitudes et comportements professionnels

          • Chaque stagiaire peut auto-évaluer ses aptitudes et comportements professionnels via un questionnaire de positionnement. Il est conseillé de réaliser ce positionnement en début et en fin de formation.

          4 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
          • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de chaque regroupement (document interne à Espace Sentein). Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
          • Un questionnaire d’évaluation à froid, envoyé trois mois après la formation à chaque participant permet d’identifier les effets de la formation et de vérifier si les acquis ont pu être mis en oeuvre.
          5 - Évaluation de l’employabilité des stagiaires

          Trois enquêtes, sous forme de questionnaires en ligne, à 6 mois, à 12 mois et à 24 mois sont réalisées afin de suivre le devenir professionnel des stagiaires et d’élaborer des statistiques notamment sur l’évolution des placements des stagiaires.

          Les moyens mis en œuvre
          • Une équipe d’intervenants professionnels issus pour la plupart des secteurs santé, social, médico-social et institutionnel. Elle apporte un décryptage très précis de la loi, une vision systémique de l’organisation, les meilleurs outils stratégiques utilisés aujourd’hui dans ces secteurs,
          • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires, organisée en début d’action permet une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire d’exprimer ses attentes,
          • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
          • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques au cours desquels chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
          • Un espace numérique destiné aux stagiaires (dit « Espace Stagiaire »), accessible par l’intermédiaire de l’url suivante : https://www.espace-sentein.fr/Espace-Stagiaire pour lequel un identifiant et un mot de passe sont requis (fournis avant le démarrage de la formation) comprenant notamment les programmes, fiches logistiques et documents pédagogiques (conducteurs, textes juridiques, réponses aux questions soulevées lors de la formation, références bibliographiques et QCM) de chaque regroupement.
          • Un suivi pédagogique et professionnel, individualisé et personnalisé, animé par un directeur de mémoire qui accompagne les stagiaires dans la conception du mémoire en veillant au respect de la méthodologie et des attendus du référentiel de certification.
          • Un conducteur reprenant les points essentiels de la formation, remis à chaque stagiaire au démarrage de chaque intervention pour lui permettre de suivre le déroulement de l’action de formation professionnelle. A l’issue de chaque intervention,un dossier pédagogique illustré, composé d’apports conceptuels, de textes de référence du secteur et de trames méthodologiques,est disponible, en ligne, sur l’espace stagiaire de la formation. Des informations complémentaires viennent compléter le dossier pédagogique, en fonction des besoins et attentes des stagiaires identifiées pendant l’intervention.
          • Rencontre avec des organisations partenaires de l’environnement social, médico-social et de la santé.

          Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents, est mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée de dispositifs de présentation vidéo-numériques et de visioconférence.

          Téléprésentiel : une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires. Un email comprenant un lien personnalisé est envoyé à chaque stagiaire pour accéder à son Espace Stagiaire contenant tous les documents liés à la formation.

          Matériel nécessaire : Ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-casque) et, de préférence, équipé d’une caméra. Connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G.

          Témoignages
          Indicateurs de résultats

          Indicateurs de résultats pour la formation « Coordinateur de structure d’exercice coordonné » calculés sur les deux premières promotions.

          %

          Taux de réussite

          Stagiaires formés

          %

          Taux d'abandon

          %

          Taux de satisfaction

          ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

          Accueil possible des personnes en situation de handicap.
          Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
          avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

          DPC – Bien vieillir – ICOPE

          Bien vieillir – ICOPE

          La formation DPC « « Bien vieillir » : Rôle des professionnels de santé de ville dans le repérage, le dépistage, la prévention de la fragilité de la personne âgée ou comment ICOPE permet de vieillir en bonne santé » proposée par Espace Sentein est éligible au DPC (Développement Professionnel Continu) et permet de répondre à l’obligation, depuis le 1er janvier 2013, de suivre un programme de DPC collectif annuel.

          Cette action de DPC a pour objet de faire évoluer et d’actualiser les pratiques professionnelles en soins à domicile dans le repérage et la prévention de la fragilité chez les séniors. La perte d’autonomie est une source importante des dépenses de l’assurance maladie, et l’éviter est un objectif à atteindre. L’OMS propose un programme de prévention et de repérage pour les séniors afin qu’ils restent en bonne santé « Vieillir en bonne santé et conserver un état de bien-être », dont l’État Français s’est emparé pour en faire une priorité de santé publique : le programme ICOPE.

          Les professionnels de santé sont le pivot de ce repérage dans leur exercice quotidien à domicile. Avec cette formation, ils auront acquis les principes fondamentaux du programme ICOPE et des actions de prévention à mettre en pratique.

          Titulaire du diplôme IDE ou de la Licence en soins infirmiers.

          • Infirmiers-ères diplômés-es d’État
          • Pharmaciens
          • Kinésithérapeutes
          • Orthophonistes
          • Orthoptistes
          • Pédicures-podologues

          Objectifs généraux :
          • Contribuer à développer le repérage de la fragilité chez la personne âgée vivant à domicile
          • Inscrire les professionnels de santé dans les politiques actuelles de santé relatives à la prévention de la perte d’autonomie
          • Participer au déploiement du programme ICOPE sur le territoire national
          Objectifs spécifiques :
          • Acquérir les connaissances de base sur le vieillissement et la notion de fragilité de la personne âgée
          • Distinguer les conséquences physiologiques du vieillissement
          • Intégrer le repérage de la fragilité et la prévention de la dépendance en pratique quotidienne
          • Analyser le programme ICOPE
          • Intégrer ICOPE dans son exercice quotidien : quels outils d’évaluation et comment transmettre les informations

           

          • Sur dossier et entretien à distance.
          • Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements.

           

          Arrêté du 31 juillet 2019. Orientation n°39 : Repérage et prise en charge du risque de perte d’autonomie chez les personnes âgées à domicile.

          Déroulé de la formation

          Journée 1 - Matin (Ou demi-journée 1)

          Acquérir les connaissances de base sur le vieillissement et la notion de fragilité de la personne âgée

          • L’historique du concept de « fragilité »
          • Le regard international sur le vieillissement par l’OMS
          • L’état des lieux en France du vieillissement
          • Les différentes définitions : fragilité, perte d’autonomie, dépendance
          • Les plans et programmes nationaux pour la prévention de la perte d’autonomie

           

          Journée 1 - Après-midi (Ou demi-journée 2)

          Distinguer les conséquences du vieillissement et intégrer le repérage de la fragilité et la prévention de dépendance en pratique quotidienne.

          • Les modifications de la physiologie liées au vieillissement
          • Les signes de la fragilité
          • Les pathologies associées
          • La dépendance
          • La prévention

          Journée 2 - Matin (Ou demi-journée 3)

          Analyser le programme ICOPE

          • La description du programme ICOPE, programme de prévention et de dépistage
          • Les intérêts de l’approche ICOPE
          • Les outils de dépistage de l’approche ICOPE

          Journée 2 - Après-midi (Ou demi-journée 4)

          Intégrer ICOPE dans son exercice quotidien : quels outils d’évaluation et comment transmettre les informations

          • Le repérage de la fragilité: La grille AGGIR, La grille SEGA et les autres outils.
          • Les différentes étapes ou STEP du programme ICOPE : Le déclin cognitif, La mobilité, La nutrition, La vision, L’audition, Les symptômes dépressifs.
          • La transmission des informations : ICOPE MONITOR
          • Utilisation du programme ICOPE dans le parcours de santé de la personne âgée fragile : L’évaluation gériatrique standardisée, Définition et objectifs des étapes 3 à 5 du programme ICOPE.

          Validation de la formation

          • Attestation individuelle de fin de formation.
          • Attestation de participation à un programme DPC.

          Durée de la formation

          La formation se déroule, selon les dates :

          • en présentiel : sur 2 jours, soit 14 heures.
          • en classe virtuelle (téléprésentiel) : sur 4 demi-journées, soit 14 heures.

          Coût de la
          formation et
          Financement

          Tarifs et informations complémentaires

          579,88 euros

          (prise en charge + indemnisation 472€)

          Pour toutes les demandes d’informations complémentaires concernant la formation « Bien Viellir – ICOPE » vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

          Frais annexes

          • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
          • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

          Financement

          Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement.

          Nos formateurs

          (selon les lieux)

          Lucienne CLAUSTRES

          Infirmière libérale, Formatrice, Administratrice URPS PACA, Intervenante dans des colloques et des
          congrès dont le congrès SFAP sur “Les soins palliatifs au domicile”, Auteure de “L’infirmière et l’exercice libéral, Missions, droits et devoirs”, Formatrice agréée PNNS – Plan National Nutrition Santé.

          Titre ou diplôme : Diplôme d’État d’infirmière, D.I.U. Prise en charge de la douleur, D.U. Plaies et cicatrisation, Formation
          en Éducation Thérapeutique du Patient, Formation de Formateur, Attestation de chimiothérapie à domicile.
          Champ d’expertise : bilan de soins infirmiers, douleurs et soins palliatifs, personnes atteintes de maladies neuro-régénératrices, plaies et cicatrisation, cancer, législation.

          Amélie HERNU

          Infirmière libérale, Formatrice.

          Titre ou diplôme : Diplôme d’État d’infirmière, Formations sur Soins infirmiers et surveillance d’un patient sous anticoagulant, Utilisation des cathéters veineux centraux et Piccline, Plaies et cicatrisation, Dialyse péritonéale, Nomenclature des actes infirmiers, Cycle de perfectionnement infirmière des Urgences
          Champs d’expertise : bilan de soins infirmiers, plaies et cicatrisation, gestion d’une chambre implantable et d’un picc-line à domicile, insuffisance cardiaque et BPCO, diabète.

          Jean MOINARD

          Infirmier libéral, Formateur.

          Titre ou diplôme : Diplôme d’État d’infirmier, Diplôme de sophrologue relaxologue ,niveau 1, DU Diabétologie paramédicale, DU Soins d’Accompagnement des Personnes Âgées.
          Champ d’expertise : bilan de soins infirmiers, prise en charge des personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée, accident vasculaire cérébral, plaies et cicatrisation, coordination et dossier de soins, pathologies cardiovasculaires, prise en charge du pied diabétique, prise en charge du patient BPCO-Cardio, sclérose en plaque, les conduites addictives, les infections associées aux soins.

          Cédric SALGADO

          Infirmier libéral, Educateur thérapeutique, Formateur.

          Titre ou diplôme : Diplôme d’État d’Infirmier des Armées. Formations en musicothérapie, plaies et cicatrisations, TENS, PRADO, Plaies et cicatrisations / Nomenclature / Diabétologie et suivi, Soins palliatifs / L’infirmier face aux troubles psychiatriques/ Insuffisance cardiaque et BPCO/BSI, Entretien Motivationnel.
          Champ d’expertise : bilan de soins infirmiers, plaies et cicatrisation, diabète, insuffisance cardiaque et BPCO.

          i

          Évaluation de la formation

          1 - Évaluation des connaissances et compétences
          • Trois semaines avant le début de l’action, une évaluation des connaissances sous forme de QCM initial (pré-test) est proposée, en ligne, aux stagiaires et porte sur leurs savoirs et savoir-faire infirmiers relatifs à l’action de formation. Seul le formateur a accès aux résultats qu’il peut analyser pour adapter son intervention aux stagiaires.
          • À la fin de l’action de formation, le QCM initial est redistribué aux stagiaires (post-test) de manière à évaluer les acquis et le bénéfice de la formation et à mesurer la progression des participants.
          2 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
          • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de l’action de formation lequel fait référence au contenu (respect du programme et des objectifs, intérêt des contenus…), à la pédagogie (méthodes pédagogiques), à l’animation (expertise de l’intervenant, dynamique), à la logistique (état des salles, qualité des supports pédagogiques…) et à la mise en œuvre réalisée. Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
          • Un questionnaire d’évaluation à froid rempli, en ligne, par les stagiaires trois mois après l’action de formation. Son objectif est d’identifier les effets de la formation et de vérifier que les acquis ont pu être mis en œuvre.
          Les moyens mis en œuvre
          • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires, organisée en début d’action permet une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire, d’exprimer ses attentes,
          • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
          • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques où chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
          • Une présentation visuelle reprenant les points essentiels de la formation vidéoprojetée afin de permettre au stagiaire de suivre le déroulement de l’action de formation,
          • Un livret pédagogique illustré (50 pages env.) composé d’apports conceptuels et de textes de référence remis à chaque stagiaire au démarrage de l’action de formation afin de permettre au stagiaire d’accéder aux connaissances constituant les objectifs inhérents à l’action.
          • Téléprésentiel : une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires. Un email comprenant un lien personnalisé est envoyé à chaque stagiaire pour accéder à la formation.
          • Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents est mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée d’un ordinateur portable, d’un vidéoprojecteur et d’un paper-board.
          • Matériel nécessaire (téléprésentiel) :
            • Ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-casque) et, de préférence, équipé d’une caméra.
            • Connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G.

          Indicateurs de résultats

          Indicateurs de résultats pour la formation DPC « Bien vieillier – ICOPE » à venir.

          Stagiaires formés

          %

          Taux d'abandon

          %

          Taux de satisfaction

          ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

          Accueil possible des personnes en situation de handicap.
          Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
          avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

          Formation hors DPC pour les IDEL – La NGAP pratique

          Formation NGAP pratique : cotations complexes et évolutives

           

          Cette certification s’adresse aux infirmiers et infirmières libérales diplômées d’Etat (IDEL), installées à titre individuel, ou au sein d’un centre de santé.

           

           

          • La certification permet à une infirmière libérale de justifier des compétences suivantes :
            • Facturer les actes de soins infirmiers effectués
            • Effectuer une traçabilité efficace, pertinente, concise, des actes de soins infirmiers effectués sur le patient pour le médecin
            • S’insérer dans les parcours de soins proposés par les institutions et les structures d’exercice coordonné pour améliorer la qualité et la sécurité des soins dans la prise en charge de ses patients au moyen des expérimentations innovantes

          Ceci pour répondre aux quatre enjeux majeurs fixés par l’Assurance Maladie[1] :

          « – Valoriser l’activité des infirmiers libéraux

          • Renforcer la qualité et la coordination des soins
          • Améliorer l’accès aux soins
          • Encourager l’usage des outils numériques ».

           

          [1] Avenant 6 à la Convention Nationale entre les infirmiers libéraux et l’Assurance Maladie, éditorial de Nicolas Revel, DG de la CNAM 2019

           

          Aucun.

           

           

          Sur dossier et entretien à distance.

          Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements.

           

           

          1er regroupement le 13 juin 2023 en téléprésentiel avec Lucienne Claustres.

           

          Contenu de la formation « NGAP pratique »

           

          Etape 1: Formation en téléprésetiel avec le formateur

            12 Regroupements (35H DE FORMATION) :

            • Introduction
            • Analyser les conditions générales de la NGAP pour pratiquer une facturation correcte
            • Appliquer la cotation des actes infirmiers simples
            • Appliquer la cotation des actes infirmiers complexes avec bilan et/ou suivi d’un traitement
            • Utiliser les outils nécessaires à l’évaluation d’un patient
            • Pratiquer les échelles complémentaires pour confirmer les besoins
            • Réaliser les diagnostics dans chacun des domaines du BSI
            • Réaliser les diagnostics dans chacun des domaines du BSI
            • Planifier les interventions nécessaires pour répondre aux besoins identifiés d’un patient
            • Utiliser l’outil informatique mis en place par l’assurance maladie
            • Appliquer la cotation des actes infirmiers complexes
            • Constituer un dossier de soins infirmiers
            • Employer un protocole
            • Maitriser et appliquer les mesures contenues dans le code de santé publique et la convention et ses avenants
            • Identifier les structures de coordination et leurs intérêts dans la mise en place des parcours de soins
            • Intervenir dans les parcours de soins pour s’assurer de l’efficience de sa coordination

            Etape 2 : Epreuve de certification (2h)

            La certification s’obtient par la validation de trois modalités differentes et complémentaires :

            • Modalité 1 : Calcul de cotation
            • Modalité 2 : 2 Cas pratiques
            • Modalité 3 : Questionnaire de connaissances

               

              Validation de la formation

              A l’issue de la formation les participants recevront une attestation individuelle de fin de formation. 

              Durée de la formation

              La formation « NGAP pratique » se déroule en téléprésentiel : sur 11 regroupements de 3h et 1 regroupement de 2h, soit 35 heures.

              L’épreuve de certification (2h) n’est pas comptabilisée dans le temps de formation.


              Coût de la
              formation et
              Financement

              Tarifs et informations complémentaires concernant la formation « NGAP Pratique » sur demande, vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

              Frais annexes

              • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
              • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

              Financement

              Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement.

              Modalités de suivi et d’évaluation

              1 - Évaluation des connaissances et compétences
              • Trois semaines avant le début de l’action, une évaluation des connaissances sous forme de QCM initial (pré-test) est proposée, en ligne, aux stagiaires et porte sur leurs savoirs et savoir-faire infirmiers relatifs à l’action de formation. Seul le formateur a accès aux résultats qu’il peut analyser pour adapter son intervention aux stagiaires.
              • À la fin de l’action de formation, le QCM initial est redistribué aux stagiaires (post-test) de manière à évaluer les acquis et le bénéfice de la formation et à mesurer la progression des participants.
              2 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
              • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de l’action de formation lequel fait référence au contenu (respect du programme et des objectifs, intérêt des contenus…), à la pédagogie (méthodes pédagogiques), à l’animation (expertise de l’intervenant, dynamique), à la logistique (état des salles, qualité des supports pédagogiques…) et à la mise en œuvre réalisée. Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
              • Un questionnaire d’évaluation à froid rempli, en ligne, par les stagiaires trois mois après l’action de formation. Son objectif est d’identifier les effets de la formation et de vérifier que les acquis ont pu être mis en œuvre.
              Les moyens mis en œuvre
              • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires, organisée en début d’action permet une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire, d’exprimer ses attentes,
              • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
              • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques où chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
              • Une présentation visuelle reprenant les points essentiels de la formation vidéoprojetée afin de permettre au stagiaire de suivre le déroulement de l’action de formation,
              • Un livret pédagogique illustré (60 pages env.) composé d’apports conceptuels et de textes de référence remis à chaque stagiaire au démarrage de l’action de formation afin de permettre au stagiaire d’accéder aux connaissances constituant les objectifs inhérents à l’action.

              Téléprésentiel : une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires. Un email comprenant un lien personnalisé est envoyé à chaque stagiaire pour accéder à son Espace Stagiaire contenant tous les documents liés à la formation.

              Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents est mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée d’un ordinateur portable, d’un vidéoprojecteur et d’un paper-board

              Matériel nécessaire (téléprésentiel et simultané) : Ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-casque) et, de préférence, équipé d’une caméra. Connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G.

              Indicateurs de résultats

              Indicateurs de résultats pour la formation « NGAP pratique » (calculés sur l’année 2016. Mise à jour : 31/12/20)

              Stagiaires formés

              %

              Taux d'abandon

              %

              Taux de satisfaction

              ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

              Accueil possible des personnes en situation de handicap.
              Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
              avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

              Niveau 6 : Licence « Sciences Sanitaires et Sociales » – Option « Médico-Social »

              Niveau 6 : Licence « Sciences Sanitaires et Sociales » – Option « Médico-Social »

              Licence Sciences Sanitaires et Sociales

              Parcours : Management des Structures Gérontologiques et Médico-Sociales

              Diplôme d’État de niveau 6 (Nomenclature 2019)

              Cette formation offre une solide légitimité pour accéder aux fonctions de management de proximité d’un service ou d’un établissement social, médico-social ou sanitaire, afin de lui permettre de remplir avec efficience ses missions d’intérêt général.

               

              • Accessible par la VAP
              • Téléprésentiel
              • RNCP n°24429
              • CPF n°239574
              • 26 jours sur 13 mois

              Conçue et animée par des professionnels issus de la formation, du secteur social et médico-social et d’institutions et d’entreprises partenaires, la Licence en Management des établissements sociaux, médico-sociaux et sanitaires, est très appréciée du marché du travail. 

              Elle dote les participants de nouvelles compétences en management, droit, gestion, ressources humaines, partenariats, qualité.

              Cette formation offre ainsi à ses détenteurs une solide légitimité pour occuper de nouvelles responsabilités : chef de service, responsable éducatif, qualité, logistique, …, directeur(trice)-adjoint(e), directeur(trice) d’établissement de moins de 50 salariés.

              Grâce à son option spécifique « Médico-Social », la Licence « Sciences Sanitaires et Sociales – Parcours Management des structures gérontologiques et médico-sociales » de l’ILIS s’adapte parfaitement aux contraintes des professionnels qui souhaitent enrichir leurs compétences et donner une nouvelle ambition à leur carrière.

              L’organisation de la formation à raison de 4 demi-journées par mois, la réalisation d’un Rapport de Licence centré sur le projet professionnel de son auteur, le taux de réussite des lauréats de plus de 90%, et l’évolution professionnelle de la plupart des participants, représentent les facteurs clés de succès de cette formation.

               

              • Être titulaire d’un diplôme de niveau 5 (nomenclature 2019),
              • Justifier d’une expérience professionnelle d’un an (salariée ou non),
              • Avoir reçu un avis favorable au dossier de validation d’acquis constitué par Espace Sentein et transmis à l’Université.
              • Cadres, chefs de services, responsables éducatifs, administratifs ou logistiques, …
              • Educateurs spécialisés, éducateurs techniques spécialisés, assistantes sociales, …
              • Infirmiers/infirmières diplômé(e)s d’État.
              • Autres : admission sur dossier.

              La licence « Sciences Sanitaires et Sociales » option médico-social permet à des professionnels d’acquérir une formation préparant aux fonctions d’encadrement, de gestion de la qualité et des risques de proximité dans les structures gérontologiques et médico-sociales.

              À l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de :

              • Utiliser les outils de management d’une équipe, d’un service.
              • Mettre en œuvre les outils de gestion.
              • Maîtriser les méthodologies d’organisation et de gestion de projet.
              • Maîtriser l’environnement juridique et réglementaire social et médico-social (Loi n°2002-2, Loi n°2005-102,…).
              • Comprendre les logiques de la démarche qualité, de l’évaluation et de l’amélioration continue.
              • Développer un management de la qualité et des ressources humaines adapté aux spécificités du secteur, tant auprès des personnes accueillies que des professionnels.
              • Développer une communication adaptée en interne comme à l’externe.
              • Sur dossier et entretien à distance.
              • Délais d’accès à la formation : entre deux jours et cinq semaines en fonction des financements et des pièces à réunir pour valider les prérequis.

               

              • Promotion 36 : 1er regroupement les 4 et 5 juin 2024.

              Contenu de la formation Licence en Management des établissements sociaux, medico-sociaux et sanitaires

              182 h
              26 regroupements 

              La formation est animée conjointement par la faculté Ingénierie et Management de la Santé (ILIS) de l’Université de Lille (14 journées) et Espace Sentein (ES) (12 journées) selon les regroupements suivants :

              Regroupements 1 et 2
              14 heures – 3,5 h/jour

              • Accueil, tour de table, présentation du cursus (Ilis / ES)
              • L’environnement juridique et réglementaire du secteur médico-social (ES)
              • Cours d’anglais (Ilis)
              • La méthodologie de l’écrit (Ilis)

               

              Regroupements 3 et 4
              14 heures – 3,5 h/jour

              • Cours d’anglais (Ilis)
              • Les relations avec les personnes accueillies et leur famille (Ilis)
              • L’évaluation des pratiques professionnelles (Ilis)
              • Les indicateurs de fonctionnement et de qualité du secteur médico-social (Ilis)

               

              Regroupements 5 et 6
              14 heures – 3,5 h/jour

              • Cours d’anglais (Ilis)
              • La méthodologie de l’écrit (ES)
              • La responsabilité, mission, délégation (ES)

               

                Regroupements 7 et 8
                14 heures – 3,5 h/jour

                • Le management d’équipe (ES)
                • Les acteurs, l’organisation et le fonctionnement du secteur médico-social (Ilis)
                • Cours d’anglais (Ilis)
                • La qualité, sécurité et hygiène dans le secteur médico-social (Ilis)

                 

                Regroupements 9 et 10
                14 heures – 3,5 h/jour

                • Le plan comptable, le budget prévisionnel (ES)
                • Cours d’anglais (Ilis)
                • L’évaluation des pratiques professionnelles (Ilis)
                • Les indicateurs de fonctionnement et de qualité du secteur médico-social (Ilis)

                Regroupements 11 et 12
                14 heures – 3,5 h/jour

                • La communication externe. La communication inter-personnelle (Ilis)
                • La méthodologie de l’écrit (Ilis)

                 

                Regroupements 13 et 14
                14 heures – 3,5 h/jour

                • Le management opérationnel (ES)
                • La préparation à la soutenance (Ilis)

                 

                Regroupements 15 et 16
                14 heures – 3,5 h/jour

                • L’évaluation des pratiques professionnelles (Ilis)
                • Cours d’anglais (Ilis)
                • La gestion comptable et financière, le bilan, le compte administratif (ES)

                 

                Regroupements 17 et 18
                14 heures – 3,5 h/jour

                • La communication interne, le projet d’établissement (Ilis)
                • La méthodologie de l’écrit (Ilis)
                • Cours d’anglais (Ilis)

                 

                Regroupements 19 et 20
                14 heures – 3,5 h/jour

                • Le management des conflits (ES)
                • Les institutions sanitaires et sociales (Ilis)

                 

                Regroupement 21
                14 heures – 3,5 h/jour

                • Le droit du travail (ES)

                 

                Regroupements 22 et 23
                14 heures – 3,5 h/jour

                • La préparation à la soutenance (Ilis)
                • La méthodologie de l’oral (ES)

                 

                Regroupements 24 et 25
                14 heures – 3,5 h/jour

                • Le management de soi (ES)
                • Le management du stress (ES)

                 

                 

                Regroupement 26
                7 heures – 3,5 h/jour

                • L'approche par référentiel et auto-évaluation (Ilis)
                • La maltraitance et bientraitance, confort de vie (Ilis)

                 

                Regroupement 27
                Certification

                • Présentation du rapport de licence

                 

                35 h (5 jours - 7h/j)

                Une période d’observation, dans une organisation autre que celle d’origine du stagiaire (établissement ou service social ou médico-social, collectivité territoriale, entreprise…), est organisée pour lui permettre de découvrir ses spécificités et d’étudier un thème présentant un intérêt dans la réalisation de son rapport de licence.

                Une convention quadripartite est établie et signée entre l’organisation d’accueil, l’établissement d’origine du stagiaire, l’Espace Sentein et le stagiaire.

                Durant cette période d’observation, le stagiaire est encadré par un référent d’Espace Sentein et par un tuteur de l’organisation d’accueil, dont les noms figureront dans la convention. Le référent d’Espace Sentein est le correspondant privilégié de l’organisation d’accueil et peut être sollicité si un problème est constaté à l’occasion de la présence du stagiaire. Il s’assure du bon déroulement de la période d’observation, du respect des stipulations de la convention quadripartite et coordonne, avec le tuteur, le suivi du stagiaire. Le tuteur de l’organisation d’accueil doit, quant à lui, assurer l’accompagnement et le suivi du stagiaire tout au long de la période d’observation.

                Le parcours de formation est sanctionné par le diplôme d’Etat de niveau 6 « Licence Sciences Sanitaires et Sociales – Parcours Management des Structures Gérontologiques et Médico-sociales » délivré par l’Université de Lille.

                La licence est organisée en 5 blocs de connaissances et de compétences (BCC) dans lesquels figurent une ou plusieurs unités d’enseignement donnant lieu à des évaluations permettant d’acquérir les crédits ECTS associés.

                La licence s’obtient quand les 60 crédits ECTS affectés aux blocs de connaissances et de compétences sont acquis. En fonction de la moyenne des notes obtenues à l’ensemble des BCC, des mentions peuvent être octroyées.

                 

                • « Assez bien » si la moyenne générale est supérieure ou égale à 12/20
                • « Bien » si la moyenne générale est supérieure ou égale à 14/20
                • « Très bien » si la moyenne générale est supérieure ou égale à 16/20.

                Découpage de la certification

                 

                BCC Acquisition et utilisation des savoirs fondamentaux en Santé publique (3 crédits ECTS)

                UE 1 – Santé publique : les institutions et système de santé

                • Les institutions sanitaires et sociales (Ilis)
                • Acteurs, organisation et fonctionnement du secteur médico-social (Ilis)
                • Les indicateurs de fonctionnement et de qualité du secteur médico-social (Ilis)

                BCC Management de la qualité dans le domaine sanitaire et médico-social (6 crédits)

                UE 1 – Management de la qualité et conformité en entreprises et dans les établissements de soins (6 crédits)

                • La mise en oeuvre d'une démarche qualité : accréditation/certification (Ilis)
                • Approche par référentiel et auto-évaluation (Ilis)
                • Audit (Ilis)
                • Evaluation des pratiques professionnelles (Ilis)

                BCC Partage d’informations, réseau et communication interpersonnelle (6 crédits)

                UE 1 Techniques d’expression et de communication – langue vivante (6 crédits)

                • La communication interne, le projet d’établissement (ilis)
                • Anglais (Ilis)
                • La communication externe, la communication inter-personnelle (Ilis)

                BCC Méthodes et outils de gestion des organisations de santé / structure d’Aide à la Personne / sociales et de l’Economie Sociale (15 crédits)

                UE 1 – L’environnement du secteur médico-social (3 crédits)

                • L'environnement juridique et réglementaire du secteur médico-social (ES)
                • Qualité, sécurité et hygiène dans le secteur médico-social (Ilis)
                • Droit du travail (ES)

                UE 2 – Le management des ressources humaines (6 crédits)

                • Le management d’équipe (ES)
                • Le management opérationnel (ES)
                • Le management des conflits (ES)
                • Le management de soi (ES)
                • Le management du stress (ES)

                UE 3 – Le management de l’organisation (3 crédits)

                • Plan comptable – budget prévisionnel (ES)
                • Gestion comptable et financière – bilan – compte administratif (ES)

                UE 4 – Le cadre d’exercice de la fonction (3 crédits)

                • Maltraitance et bientraitance, confort de vie (Ilis)
                • Responsabilité, mission, délégation (ES)
                • Relations avec les personnes accueillies et leur famille (Ilis)

                BCC Préprofessionnalisation (30 crédits)

                UE 1 - Projet du stagiaire (15 crédits)

                • Réalisation d’une période d’observation en établissement médico-social / sanitaire ou en entreprise
                • Rapport de licence (axe de développement d’une activité de son établissement) et soutenance (Ilis / ES)

                UE 2 - Méthodologie du rapport (15 crédits)

                • Méthodologie de l’écrit (Ilis) - Méthodologie de l’oral (ES) - Préparation à la soutenance (Ilis).
                • Pour être qualifiant, le parcours de formation doit être respecté et suivi en totalité :
                • Participation effective aux regroupements de formation et acquisition des ECTS (European Credits Transfer System) correspondants
                • Réalisation d’un rapport de licence, sur un axe de développement d’une activité de l’établissement du stagiaire
                • Présentation des axes d’amélioration envisagés dans l’établissement du stagiaire sous forme de présentation orale en fin de parcours
                • Réalisation d’une période d’observation d’une semaine en établissement ou service social ou médico-social, collectivité territoriale, entreprise.

                Certification délivrée

                • La formation est sanctionnée par le diplôme d’État de niveau 6 (nomenclature 2019) « Licence Sciences Sanitaires et Sociales – Parcours Management des Structures Gérontologiques et Médico-sociales », enregistrée au RNCP sous le n°24429 par arrêté du 23/02/2017 publié au J.O. du 03/03/2017, délivré par l’Université de Lille, sous réserve de réussite aux épreuves.
                • A l’issue de la formation, une attestation de fin de formation est remise à chaque stagiaire.

                Durée du dispositif

                Formation théorique

                182h heures organisés en regroupements de 1 à 2 journées consécutives.

                Formation pratique

                Selon le cas, une période d’observation de 5 jours, soit 35 heures pour les participants en cours d’emploi, dans une organisation d’accueil (ESSMS, collectivité territoriale, entreprise…), ou une période de mise en application (PMA) de 60 jours, soit 420 heures pour les participants qui ne sont pas en poste sur le secteur social et médico-social, dans un établissement ou un service social médico-social.

                 


                1 SESSION DE CERTIFICATION

                (Hors temps de formation)

                DÉBOUCHÉS ET SUITE DE PARCOURS

                Débouchés

                Le diplôme d’Etat « Licence Sciences Sanitaires et Sociales – Parcours Management de Proximité des Structures Gérontologiques et Médico-sociales – Option Médico-Social » a vocation à permettre d’exercer au sein d’établissements et services tels que :

                 

                • Secteur social : Protection de l’enfance / Aide à la famille / Adultes en difficulté
                  • Etablissements et services du champ de la protection de l’enfance,
                  • Etablissements et services du champ de l’inclusion sociale,
                  • Service de prévention spécialisée.
                • Secteur médico-social : Personnes handicapées / personnes âgées
                  • Etablissements d’accueil pour personnes âgées,
                  • Instituts médico-éducatifs,
                  • Etablissements et services d’aide par le travail,
                  • Foyers d’hébergement pour adultes handicapés,
                  • EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes),
                  • Maisons d’accueil spécialisées,
                  • Foyers d’accueil médicalisés,
                  • Services d’aide à domicile.
                Suite de parcours

                La licence « Médico-Social » permet de :

                • Evoluer vers des fonctions de directeur adjoint ou directeur d’un établissement ou service social ou médico-social en préparant notre certification professionnelle de « dirigeant de l’économie médico-sociale » (niveau 7 nomenclature 2019) ou celle de l’Université de Lille (ILIS) intitulée Master ingénierie de la santé (niveau 7 nomenclature 2019) ;
                • Acquérir de nouvelles compétences en participant à nos dispositifs de formation visant une certification AFNOR d’ « évaluateur externe expert des organisations de l’économie sociale », d’ « ingénieur en performance des établissements sociaux, médico-sociaux et de la santé », de « responsable qualité-évaluation du secteur social et médico-social », d’ « expert en risques des établissements sociaux et médico-sociaux », de « coordonnateur de parcours complexes dans les secteurs social, médico-social et de la santé » ou de « référent bientraitance » ou visant une certification de l’université de Lille : « référent pandémie dans les secteurs sanitaire, social et médico-social ».

                Coût de la
                formation et
                Financement

                Tarifs et informations complémentaires concernant la formation « Licence Sciences Sanitaires et Sociales » sur demande, vous pouvez nous contacter au 04 67 63 11 11 ou via le formulaire de contact.

                Frais annexes

                • Hébergement/restauration : à prévoir si nécessaire. Pour effectuer vos réservations, une fiche “Hôtellerie et Restauration” vous sera transmise à titre informatif.
                • Déplacement : en fonction de l’éloignement du stagiaire.

                Financement

                Nos conseillers en formation sont à votre disposition pour vous aider à définir les modes de financement adaptés et vous accompagner dans vos démarches de constitution de dossier de financement.

                Nos formateurs

                Les formateurs et intervenants, tous experts du secteur social et médico-social et/ou de celui de la formation continue, participent à la réussite professionnelle des stagiaires  de la licence « Sciences Sanitaires et Sociales » option médico-social. Pour la plupart d’entre eux à temps partagé, dirigeants d’établissements, d’associations ou d’institutions partenaires, et enseignants ou intervenants à ESPACE SENTEIN, ils interviennent aussi auprès d’autres dispositifs de formation conduits par Espace Sentein, tels que Ingénieur en Performance, Évaluateur Externe, Coordonnateur de Parcours Complexes, Dirigeant de l’Économie Médico-Sociale… Ils apportent aux participants un capital inestimable de compétences spécifiques et complémentaires pour se projeter dans l’avenir.

                La directrice de formation est garante de la cohérence du projet pédagogique du cursus. Elle se tient à l’écoute de chaque participant afin de lui permettre de trouver les réponses à ses questionnements et les ressources pédagogiques pour réussir ses projets personnel et professionnel.

                Modalités de suivi et d’évaluation

                1 - Suivi de la formation
                • Une feuille d’émargement est signée par demi-journée de formation, à la fois par le stagiaire et par le ou les formateurs présents. Avec le relevé des heures de connexion, elle permet de suivre l’assiduité, la ponctualité et les absences du stagiaire.
                • Une attestation d’assiduité est établie au regard des feuilles d’émargement et du temps de connexion, puis est communiquée aux financeurs et au stagiaire.
                • Un compte rendu est rédigé par le formateur de façon à consigner en particulier le respect ou non des objectifs, les temps forts, les anomalies constatées, les suggestions et propositions d’amélioration. Ces informations seront analysées par le directeur pédagogique et les responsables d’ESPACE SENTEIN dans un souci d’amélioration continue de la qualité de la prestation proposée.
                • À l’issue de la formation, une attestation de fin de formation est remise à chaque stagiaire
                2 - Évaluation de la formation

                Evaluation des connaissances et compétences métier :

                • A l’issue de la plupart des interventions, un QCM en auto-évaluation est proposé aux participants pour leur permettre d’apprécier l’acquisition des connaissances, méthodologies et outils acquis durant la formation,
                • À chaque suivi universitaire, au nombre de 2, le stagiaire est évalué à l’oral et à l’écrit par l’intervenant universitaire d’ILIS,
                • À intervalles réguliers, les cours d’anglais donnent lieu à des évaluations en contrôle continu ou ponctuel,
                • À la fin du cursus de formation, chaque stagiaire présente et soutient un rapport professionnel devant le jury de la certification.
                  Ce rapport comprend l’analyse diagnostic d’une organisation de l’économie sociale et le projet professionnel de management stratégique et opérationnel qui en est issu.

                Evaluation des aptitudes et comportements professionnels :

                • Chaque stagiaire peut auto-évaluer ses aptitudes et comportements professionnels via un questionnaire de positionnement. Il est conseillé de réaliser ce positionnement en début et en fin de formation.
                3 - Évaluation de la satisfaction des stagiaires
                • Un questionnaire d’évaluation à chaud rempli par les stagiaires à la fin de chaque regroupement (document interne à ESPACE SENTEIN). Son objectif est de recueillir l’avis du stagiaire sur la qualité de l’animation et sa satisfaction au sortir de la formation.
                • Une analyse collective à froid avec l’ensemble des stagiaires est systématiquement organisée après l’épreuve de certification. Elle vise à recueillir l’avis et les propositions d’amélioration des stagiaires.
                4 - Évaluation de l’employabilité des stagiaires

                Trois enquêtes, sous forme de questionnaires en ligne, à 6 mois, à 12 mois et à 24 mois sont réalisées afin de suivre le devenir professionnel des stagiaires et d’élaborer des statistiques notamment sur l’évolution des placements des stagiaires.

                Les moyens mis en œuvre
                • Une présentation du formateur et de chacun des stagiaires en début d’action pour permettre une adaptation optimale du processus pédagogique prévu par le formateur, et la possibilité pour chaque stagiaire d’exprimer ses attentes,
                • Une présentation, par le formateur, des objectifs pédagogiques de son intervention et de ses enjeux,
                • Une approche pédagogique concrète et pragmatique s’appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d’exposés théoriques, d’études de cas et d’analyses de pratiques au cours desquels chaque stagiaire peut poser ses questions de façon à faciliter le transfert de connaissances dans le respect du programme de formation qui lui est remis préalablement,
                • Un espace numérique destiné aux stagiaires (dit « espace stagiaire »), accessible par l’intermédiaire de l’url suivante : https://www.espace-sentein.fr/Espace-Stagiaire pour lequel un identifiant et un mot de passe sont requis (fournis un mois avant le démarrage de la formation) comprenant notamment les programmes, fiches logistiques et documents pédagogiques (conducteurs, textes juridiques, réponses aux questions soulevées lors de la formation, références bibliographiques et QCM) de chaque regroupement,
                • Un conducteur reprenant les points essentiels de la formation, remis à chaque stagiaire au démarrage de chaque intervention pour lui permettre de suivre le déroulement de l’action de formation professionnelle. A l’issue de chaque intervention, un dossier pédagogique illustré, composé d’apports conceptuels, de textes de référence du secteur et de trames méthodologiques, est disponible, en ligne, sur l’espace stagiaire de la formation. Des informations complémentaires viennent compléter le dossier pédagogique, en fonction des besoins et attentes des stagiaires identifiées pendant l’intervention.

                Téléprésentiel : une salle de formation virtuelle est mise à la disposition des stagiaires. Un email comprenant un lien personnalisé est envoyé à chaque stagiaire pour accéder à son Espace Stagiaire contenant tous les documents liés à la formation.

                Présentiel : une salle de formation dont la capacité d’accueil est en corrélation avec le nombre de stagiaires présents est mise à leur disposition et est accessible aux stagiaires à mobilité réduite. Elle est équipée d’un ordinateur portable, d’un vidéoprojecteur et d’un paper-board

                Matériel nécessaire (téléprésentiel et simultané) : Ordinateur portable ou de bureau, tablette ou téléphone portable, équipés d’un micro et de haut-parleurs (ou d’un micro-casque) et, de préférence, équipé d’une caméra. Connexion internet de type ADSL, Fibre ou 4G.

                Indicateurs de résultats

                Indicateurs de résultats pour la licence « Sciences Sanitaires et Sociales » calculés sur les années 2020 à 2022. Mise à jour : 09/01/2024

                %

                Taux de réussite

                Taux de présentation : 89,23 %

                Stagiaires formés

                %

                Taux d'abandon

                %

                Taux de satisfaction

                ACCESSIBILITÉ DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

                Accueil possible des personnes en situation de handicap.
                Pour toute question concernant une situation de handicap et pour évaluer et anticiper les aménagements nécessaires à votre participation, merci de prendre contact
                avec le Référent Handicap au 04 67 63 11 11.

                Aller au contenu principal